« La place des femmes est dans la cuisine», le tweet de mauvais goût

Burger King, la chaine américaine de restauration rapide s’est attiré les foudres des internautes en twittant « la place des femmes est dans la cuisine » à l’occasion de la journée internationale de la femme célébrée ce 8 mars.

Alors que le monde entier célèbre les femmes et milite pour une meilleure représentativité féminine dans le monde de l’emploi, les gérants du compte Twitter officiel de la filiale anglaise du restaurateur reçoivent une importante attention négative en ce jour.

Il faut dire que résoudre la place de la femme à la cuisine est indigeste pour les internautes aussi féminins que masculins. Bon nombre d’entre eux ont requis la suppression de ce tweet.

Mais « pourquoi supprimerions-nous un tweet qui attire l’attention sur un énorme manque de représentation féminine dans notre industrie, nous pensions que vous seriez d’accord avec cela également », s’est interrogé le groupe.

Lequel a essayer de se rattraper en indiquant « si elles le veulent bien sure » et que « seulement 20% des chefs dont femmes ».

De ce fait, en s’attribuant « la mission de changer le rapport hommes-femmes dans l’industrie de la restauration en donnant aux employées la possibilité de poursuivre une carrière culinaire », la chaine de restauration a annoncé le lancement d’un nouveau programme de bourses d’études qui aidera ses employées à poursuivre leurs rêves culinaires.

Des explications venues plus d’une heure après le premier tweet et dont le goût reste toujours indésirable aux regards des commentaires.

Pour certains followers, il s’agit d’un tweet sexiste et d’autre y voient une mauvaise façon d’attirer l’attention sur leur annonce de bourse.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here