WACREN 2021 : la transformation numérique pour changer de paradigme

L’Agence pour le développement du numérique (ADN Bénin) et le Réseau de recherche et d’éducation de l’Afrique occidentale et centrale (WACREN) convient les acteurs à divers niveaux de l’éducation et de la recherche en Afrique, à la sixième conférence annuelle du Réseau. Le WACREN 2021 aura lieu du 15 au 19 mars prochain en ligne sur le thème : la « transformation numérique pour le développement. »

(CIO Mag) – Comment les infrastructures numériques, les ressources et les services peuvent améliorer le développement et la croissance dans le secteur de la recherche et de l’éducation en Afrique occidentale et centrale ? C’est autour de cette problématique que se réuniront les acteurs majeurs de la recherche et de l’éducation en Afrique : universitaires, agences, ministères en charge de l’enseignement supérieur et de la transformation digitale, etc. au cours d’une conférence en ligne qui aura lieu du 15 au 19 mars 2021.

Comme tous les secteurs, celui de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a été impacté par les effets rébarbatifs de la crise sanitaire dus à la Covid-19. N’eût été le déploiement en amont des services numériques pour faciliter la collaboration et l’interconnexion entre les étudiants et chercheurs d’Afrique et leurs pairs du monde, ces derniers seraient encore plus exposés à la pandémie qu’ils ne le sont déjà.

Le prochain défi…

Cette 6ème conférence annuelle du WACREN redéfinira la place dans la transformation numérique au sein de l’éducation et de la recherche en Afrique. « En cette période difficile de crise sanitaire, il est évident que le principal défi pour l’enseignement supérieur est l’accès à l’information. Le WACREN, avec son réseau à large bande, apporte une partie de la solution en se connectant à des centres de recherche et des bases de données à travers l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique centrale et même plus loin, dans le reste du monde. Au-dessus du réseau WACREN, les plateformes de services numériques constituent le prochain défi », assure Serge Adjovi, Directeur général de l’ADN Bénin.

« Il est assez clair que le monde, en particulier notre secteur de l’éducation, ne peut réussir sa marche en avant, sans le numérique. Le numérique est devenu une véritable nécessité et non un simple besoin. Cette conférence offrira aux experts et parties prenantes du numérique, le cadre nécessaire pour partager des idées et échanger des réflexions en vue de tracer la voie à suivre pour que le secteur de la recherche et de l’éducation dans la région subisse la transformation nécessaire pour sa survie », annonce Dr Boubakar Barry, Président directeur général du WACREN.

Au menu des échanges, il sera également question de l’apport des réseaux nationaux du WACREN dans la continuité académique des établissements d’enseignement supérieur. Car, le WACREN travaille avec les réseaux nationaux d’éducation et de recherche pour mettre en œuvre ses activités au niveau national et ambitionne de construire une infrastructure et des services de classe mondiale pour la communauté de la recherche et de l’éducation, et pour le développement.

Michaël Tchokpodo, Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *