La première station de radio numérique lancée en Algérie

La station-pilote Télédiffusion d’Algérie (TDA) à Tamentfoust, dédiée à la Radio numérique terrestre en mode T-DAB+, entrera en service, aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de la radio.

(CIO Mag) – Selon le communiqué rapporté par l’Aps, « cette opération est la première du genre en Algérie. À l’occasion de la Journée mondiale de la radio, la station-pilote de TDA à Tamentfoust, dédiée à la Radio numérique terrestre en mode T-DAB+, entrera en service aujourd’hui (Ndlr, 14 février) ». D’après le même communiqué, «cette station diffusera un bouquet de quatre chaînes au centre et à l’est de la capitale». Le lancement officiel de cette station-pilote de 600 Walts coïncidera avec la Journée mondiale de la radio et contribuera à la maîtrise par TDA de cette technologie de dernière génération», précise le communiqué. L’objectif de ce lancement est d’assurer la migration de la diffusion de la Radio analogique FM à la Radio numérique terrestre (RNT). Cette station utilisera la norme T-DAB+ (Terrestrial Digital Audio Broadcasting), qui est la dernière version numérique de la FM. TDA diffusera à titre expérimental un bouquet de quatre chaînes radios de l’EPRS : Chaîne I, II, III et Jil FM, au centre et à l’est de la capitale, soit 68% de la population de la wilaya d’Alger.

60 millions de récepteurs numériques vendus dans le monde

Au totale,  dix communes concernées  à savoir,  Bordj El- Bahri, Dar El-Beïda, Mohammadia, Hussein Dey, Sidi M’hamed, Alger-Centre, Bab El-Oued, Rouiba et Réghaïa. Cet émetteur couvrira également en partie de la ville de Boumerdès. «Ce processus de numérisation s’inscrit dans la stratégie de TDA de migration vers la diffusion tout numérique en Algérie», précise le communiqué de la TDA rappelle qu’une première diffusion de démonstration a eu lieu le 26 mars 2017, en mode DRM, à partir du centre de diffusion en ondes moyennes d’Ouled Fayet, Alger. «Le standard DRM (Digital radio mondiale) et la version numérique de la radio AM», explique-t-on. «Ainsi ces deux normes, T-DAB+ et DRM remplaceront à terme les modes de diffusion FM et AM respectivement», Aujourd’hui, la norme T-DAB+ est exploitée aujourd’hui sur plusieurs continents, couvrant 500 millions d’auditeurs dans 38 pays. L’année dernière, 60 millions de récepteurs numériques ont été vendus dans le monde. Un poste de radio adapté doit être utilisé.

L’Algérie rejoint l’Afrique du Sud et la Tunisie

L’Algérie rejoint, ainsi, deux autres pays du continent africain, à savoir l’Afrique du Sud et la Tunisie, à procéder à des tests en matière de radiodiffusion numérique terrestre. La TDA relève que les  avantages de la RNT consistent à avoir une meilleure qualité de réception et d’écoute, sans le bruit de fond (souffle) et les coupures du signal, une classification des chaînes par ordre alphabétique pour faciliter leur recherche, une possibilité de diffusion d’un bouquet de neuf chaînes radio en qualité stéréophonique en lieu et place d’une seule chaîne par fréquence, comme c’est le cas actuellement avec la radio FM, et une réduction de la consommation énergétique et des coûts de diffusion d’environ 60%. Pour la TDA, «grâce à ce mode de diffusion, tous les émetteurs d’une même région peuvent fonctionner sur la même fréquence. De quoi faciliter la planification des fréquences», évoquant également les services supplémentaires éventuels, à savoir l’affichage du titre écouté, guide des programmes, informations sur l’émission en cours et informations routières sur les radios embarquées, et la mise de son programme en pause, puis le reprendre ultérieurement.

Youcef MAALLEMI, Alger

1 comments on “La première station de radio numérique lancée en Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *