Afrique : Liquid Telecom choisit NTT Communications pour sa fourniture de services de transit IP

La société NTT Communications Corporation (NTT Com) a été sélectionnée par Liquid Telecom pour fournir des services de transit IP en Afrique. L’annonce de ce contrat a été faite, le jeudi 16 octobre 2014, en marge du salon Capacity Africa qui s’est tenu à Dar es Salam, en Tanzanie. Selon le communiqué publié à cet effet, cette coopération vise à répondre à la demande croissante de bande passante sur le marché africain, mais aussi faire face aux besoins futurs du continent. A en croire les prévisions, l’Afrique devrait connaître la plus forte croissance de la demande au monde dans les années à venir. Celle-ci devrait croître à un taux annuel de 51 % entre 2012 et 2019. À ce rythme, la demande africaine surpasserait celles de l’Amérique latine et du Moyen-Orient, qui augmenteraient de 37 % par an. De quoi réjouir le directeur des ventes de NTT Com. En effet, Simon Waller n’a pas manqué de déclarer que l’entreprise qu’il représente est « ravis d’avoir été sélectionnés par Liquid Telecom pour fournir un transit IP. » Liquid Telecom fournissant un accès Internet vital aux prestataires de contenu sur l’ensemble du continent, avec des exigences de qualité extrêmement élevées,  Simon Waller se réjouit à l’idée de surpasser ces attentes. Quant à Andrew Alston, directeur stratégie IP chez Liquid Telecom, il a expliqué que la demande pour une capacité IP sur leur réseau fibre en Afrique continue de croître bien au-delà des prévisions mondiales. Par conséquent, NTT Com est un fournisseur fiable qui lui fournira un transit IP de haute qualité, de l’Afrique vers sur tous les autres continents.

 

Les contractants

NTT Communications fournit des services de conseil, d’architecture, de sécurité et des services cloud pour optimiser l’environnement des technologies de l’information et de la communication (Tic) des entreprises. Liquid Telecom est un prestataire important dans le domaine des données, voix et IP d’Afrique de l’Est, du Centre et du Sud. La société fournit des services télécoms par fibre optique, satellite et internationales aux plus grands exploitants de réseau mobile, FAI, institutions financières et entreprises africaine. Elle possède des unités d’exploitation au Botswana, en RDC, au Kenya, au Lesotho, à l’île Maurice, au Nigeria, au Rwanda, en Afrique du Sud, en Ouganda, au Royaume-Uni, en Zambie et au Zimbabwe.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *