L’Afrique centrale bientôt interconnectée grâce à la fibre optique

  • 8 mai 2017
  • 0
  • 442 Vues

(CIO Mag) – Le projet “Central African Backbone” avance à grands pas. Après avoir entrepris l’extension de son réseau de fibre optique vers le Tchad où de longs kilomètres ont été creusés et la Guinée Equatoriale, le Cameroun cible désormais le Congo Brazzaville, la Centrafrique et le Nigéria. A en croire le site africtelegraph.com, le ministre des Postes et Télécoms qui a accordé une interview au quotidien national Cameroon Tribune, assure que le chantier est régi par des memoranda d’entente signé entre les pays impliqués dans le projet d’interconnexion. A terme; on devrait voir les Etats qui composent la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) interconnectés sans oublier le Nigéria de Muhamadu Buhari.

Comment cela devrait se passer ? L’interconnexion à laquelle travaillent toutes les parties se fera au moyen de câbles sous-marins à partir des ponts d’atterrissage qui se situent sur la façade maritime du pays de Paul Biya. Le ministre camerounais en charge de la question a aussi fait savoir que les services qui seront réalisés dans le cadre du projet “Central African Backbone” sont de bonne qualité non sans assurer que la productivité dans les secteurs public et privé sera au rendez-vous.