Le Bénin accueille la réunion des ministres francophones en charge du numérique

Aurelie Adam Soulé Zoumarou, Ministre du numérique et de la digitalisation et Présidente en exercice du Réseau francophone des Ministres en charge de l'économie numérique (RFMEN)

Le Réseau francophone des ministres en charge de l’économie numérique (RFMEN) organise les 02 et 03 septembre prochain à Cotonou, une assise préparatoire, en prélude au 18ème Sommet de la Francophonie.

(CIO Mag) – Deux jours durant, Cotonou sera la capitale du numérique au sein de la francophonie. La plus grande ville du Bénin accueillera les ministres et experts des Etats membres du RFMEN. Au cours de cette rencontre, ils procèderont à l’actualisation de la stratégie numérique de la francophonie, la définition d’un format agile et performant pour le fonctionnement du réseau et contribuer à son ancrage en tant que réseau efficace de la francophonie.

Cotonou marque ainsi la redynamisation des activités du Réseau francophone des ministres en charge de l’économie numérique. Ces assises visent à proposer des livrables qui seront soumis à l’appréciation des chefs d’État et de gouvernement lors du 18ème Sommet de la Francophonie qui se tiendra les 20 et 21 novembre 2021 en Tunisie, sur le thème : « Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité. »

En amont à la réunion des ministres, les experts ont tenu deux séances préliminaires en ligne les 20 et 27 août. Au cours de la première session, il était question de présenter la feuille de route des experts, le rapport d’activités provisoire du RFMEN et son nouveau format de fonctionnement. La session du 27 a permis de réviser les différents documents qui seront exploités au cours de la réunion des ministres. Le RFMEN a été lancé le 10 octobre 2018, en marge du 17ème sommet de la Francophonie en Arménie. Le Bénin a été désigné pour en assurer la présidence et abriter le Secrétariat permanent.

Regroupant tous les ministres en charge de l’économie numérique des Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le réseau constitue un cadre de concertation et de mutualisation des efforts pour améliorer les performances du secteur du numérique au sein de l’espace francophone. Et permettra aux acteurs francophones d’être représentatifs à l’occasion de la mise en place des régulations internationales dans le secteur du numérique.

Michaël Tchokpodo, Bénin

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE