Le Cameroun se dote d’une plateforme numérique du commerce extérieur

0
987

(CIO Mag) – Elle est officiellement fonctionnelle, la plateforme du commerce extérieur du Cameroun. C’est le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, qui a lancé le 6 mars dernier ce portail ouvert au monde. Cameroon trade portal a été mise en œuvre en partenariat avec le Guichet Unique des opérations du Commerce Extérieur (Guce). Cette plateforme sera désormais l’endroit idéal où seront publiées des informations réglementaires sur le commerce extérieur au Cameroun. Il s’agit des procédures administratives, les frais applicables, la durée de chaque procédure et les lois qui s’appliquent aux procédures du commerce transfrontalier.

Selon le ministre du Commerce, ce portail a pour principaux avantages de réduire le coût, le temps et les efforts consacrés à la recherche d’informations commerciales sur le Cameroun ; faciliter la simplification des procédures en permettant d’identifier facilement les étapes et les exigences inutiles ; promouvoir le dialogue public-privé grâce à une compréhension commune des règles et procédures. Aussi, la plateforme fournit des informations sur les règles et les procédures relatives à l’importation et les formalités d’exportation grâce à une description détaillée, jusqu’à la description des étapes à franchir.

Dans la même veine, la Cameroon trade portal fournit des statistiques sur l’évolution de la balance commerciale du pays mais aussi une documentation sur les lois, décrets, arrêtés, conventions, publications relatives au commerce extérieur. « Il est aussi important de souligner que cette plateforme a été conçue en français et non en anglais et peut être consultée sur smartphone », explique Isidore Biyiha, directeur général du Guichet unique du commerce extérieur.

« Le contexte de l’élaboration de ce projet est l’une des recommandations formulées à l’endroit du ministère du Commerce lors de la session 2016 du Cameroon Business Forum (CBF).  Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir traduit cette recommandation en action concrète. Ce portail numérique d’informations sur le commerce extérieur est aussi une prescription de l’Organisation mondiale du  commerce conformément à l’article 1.2 de l’Accord sur la facilitation des échanges », a aussi indiqué le ministre camerounais du Commerce.

A travers cet outil, a-t-il poursuivi, le Cameroun cherche à répondre d’un clic aux sollicitations des opérateurs du commerce international relatives, entre autres, aux procédures d’importations et d’exportation, au transit  des marchandises et aux opportunités d’affaires au Cameroun.

Cette belle initiative d’ouverture du commerce extérieur du Cameroun vers l’extérieur va désormais faciliter beaucoup de transactions dans les affaires. Car en un clic, l’importateur ou l’l’exportateur est au parfum de tout et peut en un temps record régler ses problèmes.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun
jcnoubissie17@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here