Le Kenya en tête du classement numérique des expatriés en Afrique

0
1489
Le Kenya semble offrir une bonne vie numérique à ses populations.

(CIO Mag) – Dans son dernier rapport annuel intitulé « Expat Insider » recensant les pays où il fait mieux vivre Internations, le réseau et guide mondial d’expatriés classe le Kenya au premier rang des pays africains dans la catégorie « vie numérique » sur les questions de services digitalisés.

L’enquête concerne 68 pays avec un total de 18 135 expatriés participants et représentant 178 nationalités vivant dans 187 pays ou territoires. Elle compte plusieurs catégories, parmi lesquelles la sous-catégorie « Vie numérique » ajoutée pour la première fois en 2018.

En effet, le rapport de l’étude réalisée pour le compte de la même année et publié le mercredi 22 mai déclare que le Kenya semble offrir une bonne vie digitale à ses populations. Notant qu’environ 89% d’expatriés ayant pris part à l’investigation se disent satisfaits de leur accès illimité aux services en ligne, soit neuf points de pourcentage de plus que la moyenne mondiale de 80%.

Cet accès illimité aux services en ligne et aux paiements sans numéraire sont parmi les facteurs qui ont permis au Kenya de se classer comme le meilleur en Afrique devant l’Afrique du sud, le Maroc, l’Ouganda et l’Egypte. Il dépasse aussi la moyenne mondiale dans les paiements mobiles.

« Effectuer des paiements sans espèces au Kenya semble également être une tâche très facile (cotes d’écoute positives de 94% contre 78% au niveau mondial) », rapporte l’étude. 95% d’expatriés dans le pays contre 86% dans le monde ont déclaré que le processus était simple. 2% seulement ont déclaré l’avoir trouvé difficile, contre une moyenne mondiale de 7%.

Le Kenya occupe par ailleurs la 5e place mondiale pour la facilité à obtenir un numéro de téléphone mobile local.

Les derniers de la classe

Dans ce cadre, il se positionne devant l’Ouganda qui occupe la 8e place et se classe parmi les pires pays au monde en termes de qualité de vie numérique. En ce qui concerne l’accès au haut débit à domicile, le payement sans argent comptant, il occupe respectivement la 65e et la 61e place.

En effet, d’après le rapport, 39% d’émigrés en Ouganda ne sont pas satisfaits de l’accès Internet à domicile, contre 16% dans le monde. Tandis qu’un tiers soit 33% estime que les possibilités de paiement mobile sont négatives, contre 13% à l’échelle mondiale.

Le Maroc, quant à lui, occupe la 10e place des pays où il est facile d’obtenir un numéro de téléphone local loin devant l’Afrique du Sud occupant la 59e place. Ce pays fait d’ailleurs partie des plus défavorisés au monde dans ce domaine car il occupe également la 58e place sur 68 en termes de disponibilité des services gouvernementaux ou administratifs en ligne.

Parmi les derniers de la liste dans la catégorie « Vie numérique », se trouvent aussi le Myanmar à la toute dernière place (68e), la Chine (67e), l’Égypte (66e), l’Inde (65e), les Philippines (64e), l’Arabie saoudite (63e), l’Indonésie (62e), le Pérou (61e) et la Turquie (60e).

Sans surprise, l’Estonie qui se taille mondialement la meilleure réputation numérique, se retrouve première de la classe. Ce, grâce à son accès illimité aux médias sociaux et aux services administratifs ou gouvernementaux. L’Estonie a obtenu 96% d’avis favorables d’expatriés sur le plan national pour ses services en ligne contre 80% à l’échelle mondiale.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here