Le Togo abrite la 1ère agence pour l’IA en Afrique francophone

0
1921
Eric Adja, Directeur du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (BRAO) de l’OIF, en charge de la coordination du symposium d’Aneho et de la mise en place de l’AFRIA (à l'IT Forum 2019 à Lomé).

(Cio Mag) – La première agence de l’intelligence artificielle en Afrique francophone s’installera au Togo. Du 16 au 17 décembre 2019, la francophonie tient à 50km de Lomé, un symposium sur la thématique de l’IA. C’est donc au terme de cette rencontre de réflexion que la première pierre de cette agence sera posée. L’idée, c’est de « mettre l’IA au service du développement durable, de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Ouest », a précisé l’Agence francophone pour l’IA en septembre 2019.

Pour la coordination de l’AFRIA, la démarche vise aussi à permette à l’Afrique de l’ouest francophone de rattraper son retard sur les autres pays comme le Ghana ou encore plus loin le Rwanda. Si le premier a vu s’implanter un centre IA par Google, le second a déjà lancé un Master en IA.

Le centre qui va être construit à Lomé se focalisera sur la recherche. Les activités sont prévues démarrer en 2020. Ceci, dans le cadre de la stratégie numérique pour la francophonie et la célébration du cinquantenaire de l’OIF.

A noter que Mohamadou Diallo, PDG de CIO Mag est le Secrétaire Général de l’AFRIA. Acteur clé de la construction d’un écosystème numérique et technologique inclusif en Afrique depuis plus d’une décennie, il apportera son expertise à cette agence. Eric Adja, le président a été pour sa part reçu mercredi par le président togolais Faure Gnassingbé à qui il a rappelé les ambitions de l’AFRIA.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here