Sénégal : la ministre des Télécoms invitée à protéger les enfants

0
3135
La ministre sénégalaise des Télécoms Ndeye Tické Ndiaye Diop a été interpellée par les parlementaires sur les offres des opérations en direction des enfants. © DakaractuTv

(CIO Mag) – En déplacement à l’Assemblée nationale pour le vote du budget de son département, la ministre des télécommunications Ndeye Tické Ndiaye Diop a été interpellée sur les offres des opérations en direction des élèves et autres écoliers. Des offres « après minuit », c’est inacceptable, s’emporte le parlementaire Bounama Sall, s’adressant à Ndeye Tické Ndiaye Diop. « Pensez à prendre des mesures pour la protection de cette couche vulnérable », plaide-t-il, estimant que les réalités de la concurrence ne doivent pas justifier qu’on puisse tout se permettre, dans la conquête des abonnés.

L’un des vice-présidents de l’hémicycle a, pour sa part, invité la tutelle à « moraliser le secteur » avec une meilleure régulation des activités de Sonatel. Si ce n’est pas fait, on va tout droit vers la « catastrophe », prévient Abdoulaye Makhtar Diop. Etant donné, selon lui, que l’opérateur historique « ne paie pas de fiscalités ».

Les « lenteurs » dans la digitalisation de l’administration sénégalaise ont également été évoquées par les députés, de même que la restructuration de la société nationale de La Poste, dirigée maintenant par le devancier de Ndeye Tické Ndiaye à la tête du ministère des Télécoms et de l’Economie numérique.

Elimane, Dakar

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here