Libra, la future monnaie virtuelle de Facebook, résiste

0
497

En dépit de quelques défections, mais pas des moindres, Facebook tient plus que jamais à son projet. Même si Visa, MasterCard, Paypal et d’autres géants ont finalement décliné, la plateforme de Mark Zuckerberg entend résister. En atteste cette réunion tenue à Genève lundi14 octobre. Étaient présents Uber, Spotify ainsi que d’autres partenaires du réseau social. « il vaut mieux avoir des défections maintenant qu’à deux jours du lancement », assure le président de l’association Libra, Bertrand Perez, sur le site du journal Le Monde.

 » Ces départs ne remettent pas du tout en cause la viabilité du projet », enchaîne-t-il, même si le lancement pour 2020 de l’initiative n’est plus vraiment certain, croit savoir Le Monde. Selon Monsieur Perez, le retrait de certains partenaires ne veut pas dire a priori que le projet n’est pas rassurant. Ces retraits peuvent être liés à des pressions politiques, estime-t-il dans un contexte où les régulateurs n’entendent pas laisser passer, pour certains, un projet qui pourrait inquiéter la finance internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here