Madagascar: l’e-trafic pour rendre la circulation plus fluide

E-trafic Madagascar

 

(Cio Mag) – Récemment créée, la cellule d’intervention routière composée de policiers et gendarmes dispose en temps réel des informations sur la circulation au niveau de certains axes routiers, ce qui participer à une prise de décision rapide afin de rendre la circulation plus fluide. C’est l’objectif que le ministère du Tourisme, des transports et de la météorologie vient d’atteindre avec la mise en place une structure dénommée e-trafic, rapporte L’Expression de Madagascar.

Grâce à une plateforme informatique qui collecte les informations émanant des caméras situées sur des artères principales, les agents commis à la fluidité routière pourront dorénavant faire face aux embouteillages dans les rues de la capitale. Mieux, ils pourront rapidement appliquer des sanctions aux auteurs des infractions de la route. Surtout qu’ils sont habilités, comme l’a indiqué le ministre du Tourisme, des transports et de la météorologie, Ulrich Andriantina, à suspendre la licence d’exploitation, retirer les permis de conduire et mettre les véhicules en fourrière.

Cela dit, les informations disponibles sur la plateforme informatique ne sont seulement destinées aux agents de la cellule d’intervention routière. Les usagers de la route, eux aussi, peuvent les consulter.

Autant dire qu’avec le projet e-trafic, c’est à une véritable révolution qu’on assiste dans le secteur du Transport en Madagascar.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *