Marché monétique marocain : tous les signaux au vert !

(CIO Mag) – Le marché monétique marocain poursuit son ascension et établit un record en atteignant pour la première fois la barre des 15 millions de cartes marocaines de retrait et de paiement (+5,9% en un an). Le paiement par carte continue de gagner du terrain avec 42,6 millions d’opérations représentant quelque 18,3 milliards de DH de janvier à septembre 2018.

Ainsi, sur les 9 premiers mois de l’année, plus de 197 milliards de DH ont été retirés des guichets automatiques bancaires (GAB) via des cartes marocaines, soit 9,5% de plus sur un an, selon le Centre monétique interbancaire (CMI). Les cartes étrangères enregistrent le même score (9,5%) à plus de 9,55 milliards de DH. A noter que le retrait moyen est relativement stable et oscille depuis 2015 dans une fourchette de 873 à 895 DH.

Autre signal positif : les consommateurs sortent de plus en plus leurs cartes pour régler de tous petits montants. Pour accélérer cette tendance, le CMI travaille activement sur la promotion des paiements sans contact, le renforcement de la confiance dans les sites de paiement en ligne et l’augmentation des plafonds de paiement par les banques, notamment pour l’aérien et l’hôtellerie.

Autre motif de satisfaction pour le CMI, les paiements sur Internet suivent la même tendance. En effet, même s’ils ne représentent que 2,2 milliards de dirhams pour presque 6,2 millions de transactions à fin septembre, ils explosent de 30,1% en nombre et de 19,9% en montant. Ici aussi, le paiement moyen tombe à 356 DH, en baisse de 7,81% sur un an et de 32% sur 3 ans. Signe que le consommateur n’hésite pas à régler des montants d’achats de plus en plus petit via internet.

Amine Mernissi, Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *