Côte d’Ivoire : une nouvelle école de code ouvrira d’ici fin 2018

0
765
Le développement à l'international de Simplon a débuté en 2014. Aujourd'hui, le réseau d'écoles de code est présent en Europe, en Asie du sud-est, en Afrique de l'Ouest et du Nord.

(CIO Mag) – Simplon, réseau d’écoles numériques inclusives en France et à l’étranger, ouvrira une nouvelle école de code à Abidjan (Côte d’Ivoire) d’ici fin 2018. Objectif : former aux métiers techniques du numérique 60 jeunes Ivoiriens, dont 50% de femmes, issus de milieux défavorisés.

La formation s’étendra sur deux ans et reposera sur la pédagogie active de Simplon qui totalise cinq ans d’expériences dans le domaine. A travers son réseau de 42 écoles de code en France et à l’international, Simplon a déjà formé plus de 2200 personnes éloignées de l’emploi ou sous-représentées dans le secteur depuis 2013. Un capital-expérience qu’il veut mettre au service des jeunes Ivoiriens pour faciliter l’insertion professionnelle inclusive dans le secteur du numérique.

Lire aussi » Frédéric Bardeau, président Simplon : « En 5 ans, on a formé 2500 personnes avec un taux de retour à l’emploi de 80 personnes »

Dans cette aventure, ce réseau de « fabriques numériques » est associé au Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) de France. S’il se félicite de ce partenariat dans un communiqué transmis à CIO Mag, c’est surtout l’importance de cette formation qui est ici mise en évidence. Elle permettra aux bénéficiaires de s’insérer « durablement, soit par un emploi salarié, soit par l’entrepreneuriat dans une démarche de complémentarité avec l’écosystème numérique ivoirien ».

La coopération entre Simplon et le MEAE s’inscrit dans la lignée des stratégies ministérielles Innover Ensemble et Plan développement et numérique qui proposent de mobiliser de nouveaux acteurs et moyens pour répondre aux Objectifs du Développement Durable (ODD).

Lire aussi » Sénégal : Simplon et l’AUF lancent une fabrique numérique ce mercredi à Dakar

Ainsi, un séminaire dénommé « IA LAB ODD ​» ​a été organisé le 18 juin au Liberté Living Lab, à Paris, afin de mettre en perspective les enjeux liés à l’intelligence artificielle dans les domaines de la santé, de l’environnement, de l’accès à l’éducation et la parité dans les métiers de l’apprentissage machine.

Il sera suivi d’un « Hackathon »,​ ​qui réunira chercheurs et développeurs informatiques pour travailler sur les problématiques d’inclusion et de connectivité dans les pays en développement ; et de ​l’ouverture d’une école inclusive à Abidjan d’ici fin 2018.

A. AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here