Microsoft démarre ses premiers centre de données en Afrique

0
758

(CIO Mag) – Le géant américain a annoncé mercredi avoir procédé à l’ouverture de ses premiers centres de données en Afrique. Ce qui suppose la disponibilité générale à partir des nouvelles régions Cloud au Cap et à Johannesburg, en Afrique du Sud. Microsoft devient ainsi le premier fournisseur mondial à proposer des services issus du nuage depuis des centres de données sur le continent. Et le résultat est plutôt heureux pour les sociétés. Elles pourront désormais transférer leurs activités vers le Cloud en toute sécurité, non sans satisfaire aux besoins de conformité.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here