Nigéria : un projet de monnaie numérique en gestation

Première puissance économique d’Afrique, le Nigéria pourrait lancer d’ici fin 2021, un projet pilote de monnaie numérique. C’est l’annonce qu’a faite vendredi, le Directeur des technologies de l’information de la Banque centrale du Nigéria, Rakiya Mohammed, lors d’un briefing virtuel avec les banquiers.

(CIO Mag) – Alors qu’en février, le géant d’Afrique interdisait à ses banques et institutions financières de traiter ou de faciliter les transactions en crypto-monnaies vers et depuis l’Afrique, le pays travaillait déjà à la création d’une monnaie numérique. Un projet vieux de deux ans pour s’arrimer à la tendance internationale.

En effet, la Russie, la Chine et la Grande Bretagne prévoient le lancement de leurs propres monnaies numériques de Banque centrale.  Pendant ce temps, l’Europe et les Etats-Unis traitent de la règlementation des actifs numériques et de leurs fournisseurs. « Nous sommes tous conscients qu’environ 80% des Banques centrales dans le monde explorent la possibilité d’émettre de la monnaie numérique de Banque centrale, et le Nigéria ne peut pas être laissé pour compte », rapporte Reuters des propos de Rakiya Mohammed.

Pour lui, ce procédé est gage de confiance lors des transactions : « si vous avez une monnaie numérique de Banque centrale soutenue par le gouvernement, les gens peuvent effectuer des transactions en ligne sans craindre aucun problème. » En émettant sa propre monnaie numérique, le Nigéria voudrait acter l’inclusion numérique, faciliter les transferts d’argent de la diaspora nigériane, ainsi que les achats internationaux pour les nationaux.

Michaël Tchokpodo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *