Orange Money Côte d’Ivoire s’adapte à Wave : retrait d’argent à 1 % à compter du 20 octobre

Les retraits d’argent Orange Money facturés à 1% partout en Côte d’Ivoire à compter du 20 octobre 2021. Face à la violente concurrence imposée par la Fintech américaine Wave, la filiale du Groupe Orange est contrainte de revoir sa stratégie.

(Cio Mag) – Ce qui était annoncé a fini par arriver. Orange Mobile Money Côte d’Ivoire, qui appliquait des frais d’environ 3 % sur les retraits d’argent, se résout à baisser ses tarifs. A compter du mercredi 20 octobre 2021, les retraits seront facturés à 1 %, annonce l’émetteur de monnaie électronique, en riposte à l’intenable concurrence imposée par la startup américaine Wave.

Modèle économique

Lancée il y a à peine six mois sur le marché ivoirien du mobile money, Wave applique des frais de 1 % sur les transferts d’argent, et 0 % sur les retraits et les dépôts. L’objectif de la startup est de gagner sur le volume en enrôlant la majorité de la population. Cette stratégie a déjà fait ses preuves au Sénégal où plus de la moitié de la population adulte utilise Wave au moins une fois par mois. En Côte d’Ivoire, ces petits tarifs sur les frais de transfert (et les commissions) permettent à la Fintech d’inclure bon nombre d’utilisateurs dans les services financiers numériques.

En termes de volume et d’acquisition de nouveaux clients, Wave connaît une croissance d’à peu près 70% mois après mois, a déclaré Bruno Belinga, directeur général de Wave Côte d’Ivoire, interviewé par RTI Money.

Atteint en si peu de temps, ce niveau de croissance a fini par obliger les concurrents de Wave à revoir leurs modèles économiques, en reconnaissant l’urgence de s’adapter.

« Il faut changer notre modèle économique. Nous n’avons plus le choix. Le modèle qui fait payer au client le retrait de son argent ne peut vivre longtemps », confessait Alioune Ndiaye, le directeur général d’Orange Afrique et Moyen-Orient, dans une déclaration reprise par Les Echos.

En Côte d’Ivoire, la décision d’Orange Mobile Money de pratiquer des retraits d’argent à 1 % a reçu un accueil mitigé sur les réseaux sociaux. Des internautes invitent l’opérateur à plus d’effort, en supprimant les frais de timbre fixés à 100 francs CFA.   

Chiffres d’affaires

Au cours du premier trimestre 2021, le chiffre d’affaires cumulé par l’ensemble des opérateurs télécoms sur l’activité de mobile money est estimé à 12,8 milliards de francs CFA, répartis comme suit : MTN : 9,75 milliards ; Moov : 1,19 milliard ; Orange : 1,90 milliard. Dans son rapport sur la période concernée, l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC en Côte d’Ivoire (ARTCI) précise que les recettes sur le mobile money déclarées par Orange proviennent de la seule utilisation de son infrastructure télécoms pour fournir les services financiers mobiles.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

1 comments on “Orange Money Côte d’Ivoire s’adapte à Wave : retrait d’argent à 1 % à compter du 20 octobre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *