Orange money lancé au Maroc

(CIO Mag) – Orange a procédé ce mardi au lancement d’Orange money au Maroc en vue de permettre à ses clients d’utiliser leur téléphone mobile comme moyen de paiement et de transfert d’argent, annonce un communiqué du groupe parvenu à notre Rédaction.

Selon le document, le lancement d’Orange money Maroc fait suite à l’obtention l’été dernier de son agrément par la Bank Al Maghrib. Ainsi, le Maroc devient le 18ème pays de la zone Afrique et Moyen-Orient d’Orange à offrir ce service après la Jordanie en début d’année et la Guinée-Bissau en 2017.

Portefeuille dématérialisé et interopérable

« Orange money offre la possibilité à chaque détenteur d’un téléphone portable, quel que soit son opérateur télécom, de disposer d’un porte-monnaie mobile adossé à son numéro de téléphone », peut-on lire dans le texte. Il ajoute que cette solution de portefeuille dématérialisé peut être utilisée par les clients non Orange en téléchargeant l’application mobile.

Orange money a été lancé en Côte d’Ivoire, il y a 12 ans. Selon l’opérateur international français, 45 millions de clients ont souscrit en 2019 à ce service, et le montant des transactions effectuées via cette plateforme de transfert d’argent a atteint 2,6 milliards d’euros. Pour le groupe, Orange money est « un vrai véhicule pour accentuer l’inclusion financière des populations et la digitalisation du continent ».

Anselme AKEKO

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

0 comments on “Orange money lancé au Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *