OSIANE 2017 : la contribution des TIC dans une économie diversifiée et inclusive, rendue visible

1
335

OSIANE 2017 est une initiative de l’association des professionnels du numérique (PRATIC), une plateforme d’échanges, de réflexion d’exposition sur les bonnes pratiques du numérique et l’Innovation. C’est aussi une réponse aux besoins d’accompagnement des acteurs économiques sociaux et administratifs et tirer profit de l’environnement numérique en plein développement.

(CIO Mag) – Promouvoir les TIC et l’Innovation, offrir une plateforme d’échanges, et découvrir les produits et services des TIC, tels sont  les points qui ont constitué l’ossature du salon international des technologies de l’information et de l’innovation (OSIANE 2017) tenu à Brazzaville, du 11 au 14 avril. Dans son mot introductif, Mme DHELLO Dominique, directrice du salon, a donné l’historique d’OSIANE en indiquant que, l’édition 2017 du salon OSIANE aborde les problématiques inhérentes à la transformation numérique dans les domaines de la finance et de l’économie d’une part, de la sécurité et de la sureté d’autre part.

Le salon a permis aux opérateurs de téléphonie mobile, et aux chefs d’entreprise de soutenir l’établissement des contacts et les échanges d’affaires (business to business) et de faire valoir les opportunités qu’offrent les TIC pour l’amélioration du climat des affaires et en fin de faire connaitre les produits et solutions les plus usuels. Plusieurs sous thèmes  liés au développement du numérique, animés par des éminentes personnalités, ont constitué le centre des débats,  à l’instar du représentant de la banque mondiale au Congo M. Djibrilla ISSA  qui a fortement soutenu les pays de la sous-région de l’Afrique centrale à investir d’avantage dans le numérique et a parlé sur la synthèse et prospective numérique et économique. Il a fait remarquer qu’il y a une augmentation dans l’utilisation des TIC au Congo, ce qui traduit une opportunité pour diversifier l’économie, alors que le taux de pénétration du haut débit au Congo, selon la banque mondiale, est au maximum à 0, 5%. Une présentation placée sur 3 contextes : le contexte  économique et numérique que les TIC contribuent à peine à 4% du bip, contre 8% en côte d’Ivoire ;  la situation des TIC au Congo ; et enfin les indications de politique économique.

Enjeux technologiques en Afrique,  sont entre autres les sous thèmes abordés durant les quatre (4) jours,  politique gouvernementale sur la transformation numérique et l’Innovation au Congo ; quels sont les leviers de financement et d’investissement pour une transformation numérique et l’Innovation ? Quels sont les enjeux de la transformation numérique et de l’Innovation dans les économies Africaines ? ; Quelles infrastructures pour soutenir la transformation numérique en Afrique ? De la conception à l’usage, du financement à la rentabilité de l’architecture à la sécurité des meilleurs pratiques ; le numérique face aux enjeux des objectifs du développement durable ; banque digitale et services financiers mobiles ;

Stratégies et politiques pour l’élimination ou le recyclage adéquats des déchets résultants de l’utilisation des télécommunications/TIC.

Les problématiques abordées pendant le salon apportent l’essentiel des réponses pour un meilleur usage d’internet, comprendre le rôle déterminant des créateurs d’entreprises, mettre en place les conditions favorables pour fournir un internet de qualité aux usagers, rendre visible la contribution des TIC dans une économie diversifiée et inclusive, mettre en place un environnement favorable pour le développement des outils numériques, conquérir les niches et accompagner les Startups Congolais.

Les organisateurs ont ciblé quatre (4) univers pour aborder les enjeux de l’industrie numérique et de l’Innovation en République du Congo ; Tech-Univers mettant un accent particulier sur les infrastructures et coud , services et applications internet, , OTT& SDN, réseaux et télécom , internet des objets , technologies soft ; Echo-Univers basé sur les Conseils et stratégies de développement, les mécanismes de financement les  écosystèmes du numérique, marchés opportunités, prix et taxes, e business ; Publi-Univers  mettre en place une politique nationale du numérique , la gouvernance internet,  e gouvernement et la règlementation et en fin Inov-Univers donne accès aux usagers et consommateurs.

Le salon international des Technologies et de l’Innovation  a été une opportunité pour les entrepreneurs africains et les pouvoirs publics d’échanger sur le numérique en Afrique notamment au Congo, organisé par l’association PRATIC et ces partenaires pour développer les TIC en République du Congo et en Afrique.

Pross Ferdy, Brazzavile -Congo

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE