Paiement mobile : Uber Cash lancé en Côte d’Ivoire

0
2123
Taxi Uber. Image par Jackson David de Pixabay

(CIO Mag) – La crise du Covid-19 accélère bien des procédés. C’est le cas de le dire avec le lancement d’Uber Cash en Côte d’Ivoire, afin de promouvoir davantage les paiements mobiles sur tous les produits Uber.

Dans un communiqué transmis à notre Rédaction, le service de transport à la demande précise que les passagers peuvent désormais prépayer leurs voyages avec Uber Cash. Il ajoute que la mise en place de cette option est facilitée par Flutterwave : une solution de paiement en ligne, pour garantir que les options de paiement les plus simples et les plus fiables soient disponibles pour les habitants.

Transactions sans contacts

Alors que le digital transforme les usages, transporteurs et voyageurs sont bien souvent confrontés à des difficultés de trésorerie liées au manque de monnaie. Un déficit que Uber Cash se propose de limiter, en permettant le paiement de la course en ligne. Non seulement le montant exact de la course sera prélevé mais les voyageurs peuvent aussi payer un voyage en espèces et demander au conducteur de charger la monnaie directement sur leur compte Uber Cash.

« Les voyageurs peuvent recharger leur solde via une carte de débit/crédit, MTN, Orange Money, Moov Money, un virement bancaire », souligne Uber. Pour toutes ces raisons, Alon Lits, directeur en Afrique subsaharienne, fait observer que l’intégration de cette application de paiement est une autre façon de créer une expérience transparente pour tous leurs utilisateurs.

Mobilité

Cette opération n’est pas la première de Uber contre le coronavirus. Pour répondre au besoin urgent de mobilité des agents de santé en première ligne de défense, Uber s’est associé à des partenaires locaux et internationaux pour fournir des trajets gratuits à ces travailleurs essentiels. Démarrée le 11 mai dernier, cette offre est disponible jusqu’à la fin de ce mois.

Uber a été lancé en Côte d’Ivoire le 4 décembre 2019. Depuis son Espace partenaires situé sur la commune de Marcory, entre le boulevard Valéry Giscard d’Estaing et le boulevard du Gabon, l’application mobile de mise en relation, entre utilisateurs et chauffeurs, exploite une flotte de taxis inter communaux. Appelés « taxis compteurs », ces voitures sont reconnaissables dans la ville d’Abidjan à la couleur rouge ou orange. Sur les routes de la capitale économique, ces taxis permettent d’effectuer des courses dans quatre communes : Marcory, Treichville, Plateau et Cocody.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here