Piratage de comptes aux USA : l’ex-patron du FBI, James Comey, va témoigner devant le Sénat

  • 21 mai 2017
  • 0
  • 38 Vues

(CIO Mag) – On se dirige tout droit peut-être vers un nouvel épisode dans l’affaire Donald Trump-James Comey. Le ci-devant directeur du FBI, la police fédérale américaine, a accepté de témoigner publiquement devant le Sénat. D’après plusieurs sites qui ont repris l’information, le président du comité sénatorial et le sénateur démocrate Mark Warner ont annoncé vendredi que celui que l’actuel président vient de révoquer va témoigner devant le comité de renseignement du Sénat américain sûrement dans l’affaire du piratage supposé de la dernière campagne présidentielle par la Russie. Le sénateur Werner a dit espérer que “le témoignage de l’ancien directeur Comey sur certaines des questions soulevées depuis qu’il a été soudainement renvoyé par le président va édifier l’opinion”.

La révélation intervient au moment où le successeur de Barack Obama a pris les airs pour le Proche Orient et l’Europe. Le renvoi de Monsieur Comey le 9 mai dernier a donné lieu à de folles révélations sur les coulisses de son départ. Selon certains médias; Donald Trump aurait tenté de faire des pressions sur lui d’abord pour qu’il ne le compromette pas dans l’enquête sur les liens présumés entre son camp et le Kremlin; ensuite pour que son ex-conseiller à la sécurité nationale ne soit pas sali. Il ressort des rumeurs que c’est après avoir rejeté les sollicitations de l’actuel patron de la Maison Blanche, qu’il aurait été renvoyé. Le nouveau président a rejeté en bloc ces accusations, dénonçant une “chasse aux sorcières” à la suite de la nomination d’un procureur spécial pour superviser l’enquête.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *