MTN dégraisse ses effectifs au Nigeria, menace sur les autres filiales

0
204

(CIO Mag) – Le règlement de l’amende de 1,7 milliard de dollars due au non-débranchement des cartes SIM non identifiées au Nigeria commence-t-il à se faire sentir sur les finances de la multinationale des télécommunications MTN Group ? Le moins qu’on puisse dire, est que le géant sud-africain traîne une pénalité des plus salées, dont les conséquences pourraient redéfinir son futur. En témoigne le plan de départ volontaire initié par MTN au Nigeria. En ligne de mire, la suppression de 280 postes parmi les 1800 que compte la filiale. Soit 15% des effectifs.

Cité par le site premiumtimesng.com et repris par ouestaf.com, Funso Aina, le porte-parole de MTN Nigeria, a déclaré le 1er mai, jour de la fête du travail, que ce plan de départ volontaire vise « un équilibre entre la politique de ressources humaines et les exigences de rentabilité » ; qu’il a été accepté par un certain nombre de travailleurs totalisant plus de cinq années de présence dans l’entreprise, et qu’il résulte d’une large consultation. Qu’à cela ne tienne !

Ouestafnews dit avoir consulté un document selon lequel MTN Group se serait lancé, depuis la fin 2016, dans une nouvelle politique baptisée « Ignite ». Avec comme objectif avancé, l’amélioration de ses affaires et de sa performance. Pourtant, des observateurs y voient la volonté de l’opérateur international de télécommunications de réduire ses effectifs. Le licenciement prochain de 48 employés dans la filiale de MTN en Guinée, évoqué il y a deux mois par la presse locale, s’inscrit-elle dans ce plan ? Ce qui est certain, la politique « Ignite » qui a démarré, d’après notre source, en Afrique du Sud, se poursuit au Nigeria et va s’étendre graduellement à l’ensemble des 22 filiales du groupe, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient.

A l’évidence, la multinationale sud-africaine fondée en 1994 pâtie du paiement de la pénalité à elle infligée au Nigeria et de la crise économique qui touche ce pays, où la compagnie réalise son plus gros chiffre d’affaires, avec 60 millions d’abonnés. Au 18 mai 2017, le cours de l’action MTN (JSE) s’établissait à 11 994,00 ZAC -136,00 (-1,12 %).

Anselme AKEKO

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE