Pourquoi un master en santé numérique et intelligence artificielle en Afrique ?

Laure Beyala*, présidente fondatrice Plateforme e-Santé Expertise

A l’échelle du globe, l’accès aux soins en Afrique reste un problème majeur en le comparant aux autres continents. Elle se situe généralement au dernier rang de tous les indicateurs de santé et de développement selon les rapports de l’OMS. A titre d’exemple, on compte à peine 10 lits pour 10.000 habitants. En comparaison, le continent européen en compte 63…

L’Afrique connaît l’un des plus forts taux de mortalité pour le cancer du sein car il est souvent détecté à un stade trop avancé…

La pauvreté, le sous-développement, le manque de moyens (ressources humaines en santé et équipements de soins) et de structures hospitalières sont les principales causes de cette situation désastreuse et très inquiétante.

Les avancées technologiques permettent de minimiser ce gap, de décentraliser, de rapprocher les soins et de réduire leurs dépenses.

Nous vivons une époque où les technologies numériques de santé se déploient progressivement dans le continent africain. Il est donc impératif pour les organisations de promouvoir les technologies innovantes de manière proactive, en mettant à disposition des professionnels de santé, ainsi que tout acteur impliqué dans la prestation de soins, des opportunités d’acquérir des compétences en santé numérique. Il est aussi nécessaire de perfectionner son expertise en entreprenariat du numérique en santé, afin de mettre en œuvre avec succès des applications de santé numériques basées sur l’IA dans leur pratique.

C’est donc dans ce cadre que la Plateforme E-santé Expertise a le plaisir de vous annonce l’ouverture de son programme de Master en santé numérique et intelligence artificielle, pour l’Afrique subsaharienne, en partenariat avec l’Université Catholique d’Afrique centrale (UCAC).

Il s’agit d’un programme sous-régional guide pour former des experts dans le domaine de la santé numérique et intelligence artificielle. Cette formation s’adresse fortement à un corps de métier représentatif et composé de biostatisticiens, d’épidémiologistes, de mathématiciens intéressés par l’univers médical, des cadres en informatique médicale, des mathématiciens…

Une étude de marché sur l’implémentation des technologies numériques de santé en Afrique a été réalisée par nos experts. Elle a souligné que le continent africain possède un grand potentiel pour s’aligner dans le rang des leaders mondiaux de ce domaine d’avenir.

Mais nous devons garder à l’esprit que la digitalisation des soins aura un impact sur les organisations et réseaux d’acteurs des systèmes de santé des pays d’Afrique.

En effet, le continent a besoin à la fois :

  • de développer et augmenter des compétences pour assurer convenablement la mise en place de ces innovations de rupture et pour pouvoir les évaluer et suivre leur déploiement.
  • de sensibiliser l’écosystème des acteurs du milieu sanitaire à la culture du numérique et de leur offrir des opportunités de leadership.

En conséquence, il a été convenu que les futurs apprenants, qui seront donc des futurs leaders dans ce domaine émergent en Afrique, siègeront dans des postes de haut niveau auprès des établissements de santé et réseaux d’acteurs dans le domaine du numérique. Il s’agira des postes assurant les responsabilités suivantes :

  • Responsable innovation santé
  • Chef de projet en santé numérique
  • Dirigeant de startup en santé numérique
  • Responsable d’évaluation des projets en santé numérique
  • Analyste de données de santé
  • Manager en cyber sécurité en santé
  • Business développeur en santé numérique

Ce master a une durée de 24 mois et offre aux apprenants la possibilité de réaliser des projets de santé numérique et intelligence artificielle en collaboration avec des centres de recherches dans un cadre structuré et reconnu à l’échelle internationale. Cette formation comprend également un planning dédié aux séminaires, ateliers et webinaires. Une telle approche permettra aux apprenants de bénéficier des retours d’expérience des leaders de la santé numérique au sein de leurs organisations, d’établir des contacts qui vont accentuer le potentiel de mise en réseau et favoriser la sensibilisation à large échelle de la valeur ajoutée de ce type de formation.

Vous pouvez vous préinscrire à ce nouveau programme de formation en remplissant le formulaire accessible via ce lien : Pré-inscription : Master IA & Santé numérique (google.com)

*Laure BEYALA

Responsable du Master « Santé numérique et Intelligence artificielle »
Experte en santé numérique, Commission Européenne
Auteure ouvrages en innovations de rupture en santé
Présidente fondatrice Plateforme E-santé Expertise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.