Présidentielles au Sénégal : la CDP publie son mini- guide pour le respect des données à caractère personnel

(Cio Mag) – La Commission de protection des Données Personnelles (CDP) qui continue d’attirer l’attention des hommes politiques, notamment les candidats à la présidentielle de février 2019 au Sénégal a publié un Mini-guide. Le document est destiné aux candidats, aux collecteurs et aux parrains, sur les traitements de données à caractère personnel mis en œuvre dans le cadre du parrainage à l’élection présidentielle.

Le Mini-guide rappelle les droits des parrains au regard du traitement de leurs données personnelles, les obligations qui incombent aux candidats, et les bonnes pratiques à mettre en œuvre, en conformité avec la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 portant sur la protection des données à caractère personnel.

Le document indique l’existence des fiches pratiques et des illustrations en images qui décrivent les modalités de collecte, de traitement, de conservation et de sécurisation des données personnelles qui seront recueillies. Le Mini-guide qui est d’ailleurs disponible gratuitement sur support papier peut être aussi téléchargé sur le site internet de la CDP www.cdp.sn.

Les parrains et la collecte des données 

La Direction générale des élections (DGE) a tenu lundi 27 août 2018 une rencontre d’information et de supervision de la collecte des parrainages des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Des coordinateurs nationaux  chargés de parrainer des potentiels ont été invités à cette rencontre.

En vertu de la révision constitutionnelle adoptée le 19 avril 2018,  tout candidat à l’élection présidentielle est obligé d’obtenir un parrainage au moins égal à 0,8% et de 1% au maximum du corps électoral. Les parrainages de chaque candidat doivent être collectés dans sept régions au moins, à raison de 2.000 au moins par région. Selon le code électoral sénégalais, la liste des électeurs ayant parrainé le candidat doit être présentée sur fichier électronique et en support papier. La rencontre avait donc pour objectif, entre autres, de rappeler les devoirs, droits et obligations des candidats mais aussi de remettre des documents électoraux aux coordonnateurs nationaux.

La Direction générale des élections précise que l’électeur ne peut parrainer qu’un seul candidat. Aux candidats, il est rappelé que « les données collectées doivent être exclusivement réservées au parrainage d’une candidature. Tout usage contraire sera puni conformément aux dispositions de la loi numéro 2008-12 du 25 janvier 2008 portant sur la protection des données à caractère personnel. »

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here