Rachat de Tigo par Wari : les travailleurs demandent que la société mère s’acquitte d’abord de ses dettes

0
529
Tigo Sénégal

(CIO Mag) – A entendre le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de Sentel-Tigo, on se dirige vers un mouvement d’humeur au sein de la filiale sénégalaise de Millicom. Alioune Badara Seck explique sur les ondes de la radio privée RFM que tout est parti du refus du groupe de payer ses dettes aux employés, dont des primes de cession malgré des négociations conduites sous l’égide de la direction générale du travail auprès de laquelle, d’ailleurs, on apprend qu’une plateforme revendicative a été déposée. « Avant qu’ils ne valident la vente de Tigo à Wari, qu’ils s’assurent que Millicom qui est le propriétaire de Tigo s’acquitte de toutes ses dettes envers les employés sénégalais parce que Millicom a des dettes envers ses employés« .

Monsieur Seck annonce que ses camarades et lui sont déterminés à obtenir gain de cause. D’où le préavis de grève déposé le 7 avril dernier à la suite de l’échec des discussions. « Nous comptons entrer en mouvement. Que Millicom parte ou que Wari vienne, nous allons bloquer les opérations tant que Millicom ne nous paiera pas nos droits« , a menacé le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de Sentel-Tigo. « Si aujourd’hui l’Etat valide ce deal-là et que Millicom parte du Sénégal, nous, nous n’avons plus de recours« , conclut-il.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE