RDC : plus d’un million d’utilisateurs connectés à un Wifi gratuit à Kinshasa (ARPTC)

Au total, plus d’un million deux cent mille (1 200 000) habitants de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, se sont connectés au Wifi  Ram gratuit entre le 1er janvier et le 31 mars, à en croire l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC).

(Cio Mag) – L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo poursuit la mise en place de son projet visant à faciliter l’accès illimité à internet aux congolais. Selon la dernière dépêche du registre des appareils mobiles (Ram), « au total 1 212 532 personnes se sont connectées sans frais ni contraintes techniques au Wifi Ram gratuit à travers huit sites dans la ville de Kinshasa. » Parmi eux, le site de Kintambo Magasin dans le nord-ouest de la ville, celui de l’aéroport international de N’djili, dans la partie sud-est et dans 6 grandes institutions supérieures et universitaires publiques de la capitale congolaise.

A travers ce projet, l’ARPTC se dit déterminée à réduire la facture numérique sur l’ensemble du territoire national. A en croire la même source, les sites disposant du Wifi Ram Gratuit connaissent une croissance de plus de 100% depuis le mois de janvier 2022. « Le numérique étant un levier pour le développement socioéconomique, il est de plus en plus évident que les populations devront adopter de plus en plus un nouveau mode de vie pour adapter leur besoin quotidien à des services numériques », lit-on dans la dépêche.

Lire aussi : RDC : suppression de la taxe sur le registre des appareils mobiles (officiel)

C’est depuis mai 2021 que le projet « Wifi Ram gratuit » a été lancé dans la ville de Kinshasa. Il est aussi une suite de la taxe impopulaire du registre des appareils mobiles (Ram) lancée en septembre 2020 pour lutter contre les appareils mobiles contrefaits, pour protéger les données des utilisateurs, combattre le vol des appareils en bloquant l’accès au réseau à tout appareil mobile déclaré comme volé ou perdu. Il s’inscrit aussi dans le cadre du plan national du numérique à l’horizon 2025 qui a pour objectif de faire « du numérique congolais, un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social. »

Enock Bulonza

Journaliste correspondant de Cio Mag en RDC.

View All Posts