Rwanda – Covid : l’administration et le secteur privé en télétravail

© Luo Xiaoguang / XINHUA via LePoint Afrique

L’administration publique reprendra le télétravail à partir de ce jeudi 1er juillet 2021 par mesure de prévention contre la pandémie du coronavirus, a annoncé hier le Cabinet du premier ministre.

(Cio mag) – « Les bureaux publics continueront à fonctionner avec le personnel essentiel à une capacité maximale de 50 %, tandis que les autres employés continueront à travailler à domicile sur la base d’une rotation », a indiqué Edouard Ngirente, le premier ministre dans un communiqué.

Ce fonctionnement concerne également les services privés. Ils devront fonctionner avec une capacité maximale de 50% du personnel essentiel tandis que les autres employés seront en télétravail. Cette mesure est l’une des nombreuses prises par le gouvernement rwandais suite à l’augmentation des cas de Covid-19 dans le pays.

Depuis le début de cette pandémie, le télétravail et toutes les autres solutions technologiques facilitant le travail à distance ont constitué de véritables bouées de sauvetage. La crise toujours en cours, a fait du digital un allié pour assurer la continuité du travail dans divers secteurs d’activité. Y compris dans le système éducatif grâce à l’apprentissage en ligne.

Dans plusieurs pays d’Afrique l’administration a été mise en télétravail par mesure de prévention. Une enquête sur les tendances actuelles et futures du travail à distance dans le monde de 2020 à 2021 menée par Statista – un bureau d’étude allemand auprès des DSI – révèle que pour les personnes interrogées, le travail à distance permanent augmentera probablement à l’avenir. Environ 15 à 16% ont déclaré que la main-d’œuvre de leur entreprise travaillait à distance avant la pandémie, et à la fin de l’année 2020, 34% des personnes interrogées s’attendaient à ce que la main-d’œuvre travaille à distance en permanence, même après la fin de la pandémie.

Aurore Bonny

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE