Sénégal – COVID-19 : une solution numérique pour distribuer le pain et éviter les rassemblements

0
2083

(CIO Mag) – Ces images devenues récurrentes avaient fini par attirer l’attention des Dakarois. De longues files de passionnés du pain, chacun attendant d’être servi à son tour. Les autorités du ministère du commerce, en concertation avec les professionnels de la boulangerie, ont songé à digitaliser la distribution du pain pour éviter les foules devant les boulangeries dans un contexte où les rassemblements peuvent favoriser la contamination au Coronavirus. Ainsi est née la plateforme « Jaayma Mburu » qui devrait être lancée jeudi 30 avril à Dakar.

Du pain livré à domicile en toute gratuité

« Restez chez vous. Votre pain vous sera livré gratuitement », annonce d’emblée une voix masculine dans un spot diffusé à l’adresse du public. Le dispositif « Jaayma Mburu », « une initiative du ministère du commerce et des PME, la fédération des boulangers du Sénégal, le regroupement des boulangers du Sénégal avec l’appui de la DER( Ndlr, Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide) », précise-t-on dans la vidéo publicitaire avec des numéros de téléphones dédiés, sur lesquels doivent appeler les Dakarois pour se faire livrer la miche de pain à la maison sans dépenser le moindre centime.

Les start-up du monde mobilisées

Des noms devenus familiers de la livraison dans la capitale sénégalaise et à l’intérieur du pays figurent parmi les entreprises retenues pour cette livraison à domicile qui se veut gratuite. On remarque au passage Car Rapide Prestige et Paps Sénégal. Les consuméristes se félicitent de la mesure qui pourrait aider à réduire considérablement les foules devant les boulangeries. Toutefois, des complaintes se sont fait jour en début de semaine pour fustiger le fait que des livreurs réclamaient de l’argent. Saisi de la question, le président de la fédération nationale des boulangers du Sénégal avaient accusé des prix qui ne sont pas concernés par conséquent par cette gratuité de la livraison.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here