Sénégal : des greffiers et agents de l’ANSD formés sur les processus de dématérialisation

Une série d’ateliers d’information et de sensibilisation dont celui des 19 et 20 mai 2021, a été organisé à l’intention des greffiers et des agents de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Il porte sur les modes opératoires pour rendre effective la dématérialisation complète des formalités du Registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM), du Numéro d’identification national des entreprises et associations (NINEA) et la suppression de l’archivage physique des pièces administratives.

(Cio mag) – La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) accentue ses interventions sur la formalisation, la formation et le financement. Ces trois paramètres sont des leviers essentiels sur lesquels la DER/FJ s’appuie pour contribuer à l’inclusion financière et socio-économique des femmes et des jeunes par le biais de l’entreprenariat. Objectif : optimiser les chances de réussite des entrepreneurs durant tout leur parcours.

C’est dans le cadre de la formalisation que la DER/FJ a organisé une série d’ateliers d’information et de sensibilisation en partenariat avec le Ministère de la Justice, l’ANSD et Gaindé 2000. Mais en amont, elle a posé plusieurs actes pour contribuer à la simplification des procédures à savoir : la signature en février 2019, d’un protocole d’accord avec le Ministère de la Justice et GAINDE 2000 portant accompagnement, financement et déploiement de la plateforme E-RCCM dans cinq (5) juridictions à savoir : Kolda, Diourbel, Matam, Fatick et Louga.

Formalisation des entreprises

Dans ce même contexte, la DER/FJ a mis en place un dispositif de formalisation intégralement dématérialisé et la création d’une interface qui permet de suivre tout le processus de dépôt, de traitement et de délivrance du RCCM et du NINEA pour ses bénéficiaires. Le troisième volet concerne l’accompagnement depuis 2020 de la DER/FJ pour l’ANSD, dans son processus de refonte et de dématérialisation du NINEA.

Le Ministre, Délégué général de la DER/FJ Papa Amadou Sarr a réaffirmé son engagement et sa disponibilité à davantage accompagner le processus de mise en place d’un dispositif national construit autour d’une plateforme informatique de création d’entreprise qui offre un point de soumission unique des informations et des documents et qui rassemble tous les acteurs intervenant dans le processus de formalisation des entreprises.

Dans ce processus continu de modernisation et de dématérialisation, et dans une dynamique de territorialisation des interventions, il est prévu le déploiement du Guichet Unique de Formalisation des Entreprises (GUFE) dans toutes les régions, avec l’Union des Chambres de commerce, l’interconnexion des plateformes E-RCCM et NINEA Web et l’ouverture aux autres administrations avec un moyen de paiement électronique des droits et timbres.

La clé du succès pour toutes ces initiatives, réside certes sur le volet technique, mais aussi et surtout sur le facteur humain, avec essentiellement l’adhésion des acteurs concernés, leur bonne compréhension et appropriation des dispositifs mis à leur disposition. C’est tout le sens qu’il faut donc donner à la série d’ateliers initiée par la DER/FJ, pour la sensibilisation et la formation des greffiers et des agents de l’ANSD en charge de la formalisation.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *