Sénégal : la DER lance officiellement son incubateur

0
1119

(CIO Mag) – La Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide pour les femmes et les jeunes (DER) avait annoncé le lancement de son incubateur. C’est désormais officiel depuis le 18 juillet. En présence du ministre de l’Economie, de l’architecte Pierre Goudiaby Atepa, du nouveau directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), du directeur général de CTIC Dakar et d’autres personnalités connues du secteur, Papa Amadou Sarr et ses équipes ont donné le coup d’envoi aux travaux.

L’infrastructure qui portera le nom de Mohammed Bin Zayed Entrepreneurship and Innovation Center va prendre 18 mois pour sa construction, informe le délégué général. Monsieur Sarr indique que le choix de ce nom a été fait pour remercier le prince héritier d’Abou Dhabi « qui nous a fait don gracieusement de 12 milliards FCFA, pour construire et équiper ce centre d’incubation et d’innovation, et pour la promotion de l’entrepreneuriat au Sénégal et dans la région Afrique de l’Ouest ».

Les 20 millions de dollars ont été offerts à l’Etat du Sénégal, « sans aucune contrepartie », précise Papa Amadou Sarr qui informe que « le président de la République les a rencontrés et leur a parlé de la DER et de sa vision de soutenir l’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes, et ils ont été ici à deux, trois reprises, et nous avons discuté avec eux sur le projet et nous les avons convaincu de l’utilité d’investir dans la jeunesse et les futures générations ».

Le reste du financement, les 6 milliards de francs CFA, devraient être pris en charge par le gouvernement du Sénégal pour cette prestigieuse infrastructure spécialisée dans la technologie, l’innovation et l’entrepreneuriat. A en croire le patron de la DER, la délégation venue d’Abou Dhabi n’a pas mis trop de temps pour saisir les enjeux d’un tel projet pour « renforcer les capacités des jeunes, leur donner les moyens d’avoir les dernières Technologies de l’Information et de la Communication ».

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here