Sénégal : la digitalisation des régies financières prend forme

Le Sénégal entre de plus en plus dans l’ère du numérique. Plusieurs services sont de plus en plus digitalisés, comme l’avait instruit le Président de la République Macky Sall. 

Dans sa volonté de digitaliser l’administration sénégalaise, le président de la République Macky Sall avait appelé à des réformes profondes, le tout compris dans la stratégie SN2025. Aujourd’hui, la mayonnaise commence à prendre. Au Sénégal, un pas important a été franchi avec la numérisation des timbres fiscaux, rendant leur paiement en ligne possible.

Selon son initiateur, cette nouveauté permet de faire l’achat en ligne, même les jours non ouvrables. L’autre impact, soutient-il, c’est l’élimination des appels téléphoniques coûteux et des possibilités de trafic et de contrefaçon des timbres fiscaux. Dans la même veine, le Sénégal a lancé le projet de digitalisation des amendes forfaitaires. Désormais, la contravention est payée directement via l’application détenue par les forces de l’ordre. Une innovation de taille qui va permettre selon plusieurs acteurs, au trésor public de mieux tracer les montants payés par les usagers. 

Autre innovation dans le domaine du digital, c’est la dématérialisation de l’assurance automobile. Elle contribue, selon les acteurs, à la satisfaction des clients, au renforcement de la sécurité routière, à la sécurisation des ressources de l’État, à la mobilité et au développement durable. « En plus d’un gain de temps pour les assurés, l’outil permettra aussi aux éléments des forces de sécurité préposés à la circulation lors des contrôles de la responsabilité civile obligatoire, d’être plus efficaces si l’on en croit les acteurs », indique un responsable de la direction des assurances. 

Mamadou Diop

Correspondant au Sénégal

View All Posts