Sénégal : l’ASUTIC dénonce la mauvaise qualité de service chez FREE

2
2405
(Cio Mag) – L’opérateur relooké Free n’a pas encore fini de chercher à impressionner son petit monde que les complaintes sur la qualité de service commencent déjà à monter. Dans un communiqué, l’Association sénégalaise des usagers des TIC (ASUTIC) monte au créneau pour fustiger un décalage entre les propos et les faits. Plus clairement, Ndiaga Gueye, le président et son équipe, accusent l’opérateur de téléphonie d’empressement pour certainement «amortir l’investissement pour l’acquisition des fréquences et le déploiement de son réseau 4G ».
En dépit de ces offres « à coup de messages publicitaires, qu’il ne peut pas honorer d’autant plus qu’il n’a reçu ses fréquences 4G qu’en décembre 2018 », la marque rachetée par le consortium Saga Africa Holdings Limited peine à vue d’œil à honorer la qualité de service, explique l’ASUTIC qui dit avoir procédé à des tests ayant abouti sur, parfois, une indisponibilité du réseau. Ce n’est pas tout, l’organisation en question pointe aussi une « indisponibilité d’avoir accès au réseau », donc, un « problème de stabilité », ce qui amène l’ASUTIC à se demander si « Free ne briderait pas volontairement la connexion ».
Un communiqué qui vient s’ajouter à la mise en demeure de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes. L’ARTP a rappelé, la semaine dernière, Free, à une meilleure conformité avec sa décision encadrant les politiques de promotion des opérateurs et plus spécifiquement la déclaration de celles-ci par écrit au régulateur, en amont. Le gendarme des télécoms avait donné un ultimatum de dix jours à l’ancien TIGO pour sûrement se conformer, sous peine de sanctions. Reste à savoir comment va se terminer ce feuilleton.
Elimane, Dakar

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here