Sénégal : le fondateur de Expat-Dakar distingué par l’ambassadeur de France pour son parcours

0
791
Mapenda Diop, fondateur du site Expat-Dakar et l'ambassadeur de France à Dakar, Chritophe Bigot

C’est une récompense qui vient sanctionner plus de dix années au service de l’entrepreneuriat et de son pays. Le fondateur de Expat-Dakar, le site spécialisé dans les petites annonces, Mapenda Diop, a été distingué jeudi « chevalier dans l’ordre national du mérite » par l’ambassadeur de France au Sénégal. Dans son discours prononcé à la résidence, Christophe Bigot s’est longuement attardé sur le parcours de celui qui a travaillé dans ses murs au service « mission économique » pendant six ans. Le patron de la plateforme en ligne « devenue une marque puissante au Sénégal » sert de « modèle » aux jeunes, s’est réjoui le diplomate qui le décrit comme « un exemple de réussite d’une jeunesse africaine de haut niveau formé à l’étranger, mais soucieux de participer au développement de votre pays d’origine à travers une croissance endogène et durable ».

Devant les quelques proches qu’il avait invités dont des parents intimes, des collaborateurs, mais également des amis comme le député APR Abdou Mbow, Mapenda Diop a laissé explosé son émotion. Il a rendu hommage à sa famille dont la maman et la papa Maître Mbaye Jacques Diop longtemps Maire de Rufisque (Dakar). « Il y a des valeurs qu’il a encrées en nous, le travail, la détermination, mais surtout le respect de la parole donnée allié à la rigueur dans le travail. Il me disait souvent, Mapenda, quelqu’un de bien doit bien agir et tenir ses promesses », se souvient le petit frère de Pape Madické Diop, fondateur et administrateur général de BEM Dakar, l’établissement d’enseignement supérieur privé basé à Dakar. Pour Monsieur Diop, « c’est une référence puisqu’on dit que l’aîné balise le chemin à ses petits et il a bien réussi dans les études et dans le management ».

Le fondateur de Expat-Dakar en a profité pour parler du monde sénégalais de l’entrepreneuriat à qui il dédie sa distinction. A l’en croire, sa plateforme enregistre aujourd’hui plus d’un million de visiteurs par. En ce qui concerne le chiffre d’affaires, il n’ pas voulu donner de précisions, mais a accepté tout de même de s’étendre sur le business model qui ne « fonctionne pas avec du commissionnement ». « Nous proposons par exemple aux annonceurs de mettre leurs produits en vedette sur le site ou mieux, sur la page d’accueil. Ce sont des stratégies qui nous permettent aujourd’hui de nous faire de l’argent sans compter la publicité avec les bannières que nous vendons », explique-t-il. Va-t-il se jeter un jour dans l’arène politique sénégalaise comme l’avait fait feu son papa, Me Mbaye Jacques Diop, l’homme balaie tout de suite cette éventualité même s’il reconnait qu’on « ne dit jamais jamais ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here