Sénégal : le Régulateur des télécommunications s’ouvre aux médias

0
1408
Au centre, Abdou Karim Sall, le directeur de l'ARTP.
Au centre, Abdou Karim Sall, le directeur de l’ARTP.

Un réseau de journalistes mis en place pour promouvoir les technologies de l’information et de la Communication (Tic), un partenariat solide scellé avec les médias pour mieux relayer les informations sur les activités de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et Postes (ARTP). Ce sont les résultats attendus du séminaire d’imprégnation et de sensibilisation qui a réuni, du 21 au 22 août derniers, à Dakar, les dirigeants de l’ARTP et les professionnels des médias. Cette rencontre baptisée « Journée d’information et de partage avec les médias sur les secteurs régulés par l’ARTP » a permis au directeur de l’ARTP, Abdou Karim Sall, de dresser l’état des lieux du secteur des Tic qui, selon lui, est en plein mouvement. Pour donner la bonne information aux populations et aux investisseurs, l’ARTP a donc jugé nécessaire de former les journalistes et surtout les mettre au diapason de ce qui se fait dans le milieu. De sorte à permettre à ces derniers de mieux jouer leur rôle. Dans cette dynamique, l’ARTP s’est engagée à mettre à la disposition des journalistes le code des télécoms, mais  aussi maintenir un cadre d’échange régulier sur la qualité des services rendus aux consommateurs.

 

Télévision numérique terrestre

Saisissant la plateforme offerte par ce séminaire, le directeur de l’ARTP a évoqué la question du passage de l’analogie au numérique, communément appelé télévision numérique terrestre (TNT). Selon Abdou Karim Sall, le Sénégal effectuera le passage de l’analogie au numérique  en 2015, ce qui permettra à l’ARTP de disposer de ressources, c’est-à-dire, des dividendes numériques qui lui donneront encore plus de moyen « d’aller chercher des services qu’il ne pouvait pas disposer en ce qui concerne les ressources  en fréquence ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here