Sénégal : le transfert des employés de Tigo vers Ericsson décrié

Sentel Tigo

 

(Cio Mag) – L’offre de reprise automatique des contrats de travail de 91 employés de l’opérateur de téléphonie mobile Sentel (Tigo) par Ericsson fait des vagues au sein de la première entreprise citée. Le sujet est important d’autant que c’est le collège des délégués du personnel de Sentel qui n’apprécie guère la méthode utilisée par la direction pour annoncer la mesure de transfert aux travailleurs concernés. Dans un communiqué dont la rédaction de Sud Quotidien a reçu copie, le collège des délégués qualifie de “menace” la démarche de la direction de Sentel qui a consisté à adresser aux 91 employés, des courriers qui mentionnent clairement que ces derniers ont jusqu’à demain vendredi 24 avril, délai de rigueur, pour faire connaître leur décision par rapport à l’offre de reprise automatique de leur contrat de travail par Ericsson. Dans le cas contraire, ces travailleurs se chargeront eux-mêmes de déposer leurs demandes d’emploi à Ericsson, qui se réserve le droit de les employer selon ses procédures de recrutement interne.

Pour le collège des délégués, cette manière de faire n’est ni plus ni moins qu’une menace que la direction voudrait faire peser comme une épée de Damoclès sur la tête des 91 employés pour les forcer à donner leur consentement alors que des points d’achoppement relatifs aux mesures d’accompagnement proposées par le collège n’ont pas encore trouvé de solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *