Sénégal : ‟L’insulteur public numéro 1 sur Internet”, Assane Diouf, menacé de rapatriement

(CIO Mag) – L’homme qui s’en prend aux autorités sénégalaises sur YouTube (photo) pourrait bientôt débarquer à Dakar, malgré lui, c’est-à-dire, rapatrié. C’est le quotidien dakarois L’Observateur qui donne l’information dans sa livraison de ce jeudi. A en croire nos confrères, le Bureau Central National d’Interpol pour le Sénégal a saisi Washington pour que la procédure soit enclenchée au plus vite. Et si cela connaissait une suite favorable, ce serait naturellement aux risques et périls de Assane Diouf qui multipliait les insanités et autres propos orduriers contre des responsables haut placés à Dakar dont le président de la République, Macky Sall. Depuis vendredi dernier, il est détenu par les services de l’immigration américains pour défaut de pièces justificatives de sa présence sur le sol des États-Unis.

M. Diouf, qui d’après le journal L’As est entré sur le territoire américain avec des papiers de son frère en 2001 avant de connaitre la prison dans une affaire l’ayant opposé à son épouse américaine faisait le buzz sur la Toile. Le cyberactiviste avait jusqu’à 300.000 vues sut YouTube où ses vidéos étaient bien suivies et commentées, ce qui amplifiait ses sorties. Dans l’une d’entre elles, il avait signifié son soutien à un religieux en détention au Sénégal pour apologie du terrorisme non sans faire dans la menace. Ce qui a sûrement motivé la lettre qu’on attribue au ministre sénégalais de l’intérieur à l’origine de ses déboires. Une révélation démentie par le directeur général des Sénégalais de l’extérieur, Sorry Kaba dans une interview à la Radio Futurs Médias (privée). Est-ce une ruse pour donner l’impression que Assane ne préoccupe pas autant les autorités sénégalaises ? C’est possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here