Sénégal : tous contre les fraudeurs sur les appels téléphoniques

Exaspérée par les activités frauduleuses sur les appels téléphoniques à Tigo et à la Sonatel, et vu les menaces qu’elles font peser sur l’ensemble des opérateurs télécoms, et par voie de fait, sur l’économie du pays, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP)du Sénégal a annoncé, par la voix de son Directeur général, Abdou Karim Sall, la création dans les jours à venir d’une brigade de surveillance pour lutter contre ce fléau. L’Autorité de régulation qui entend prendre le taureau par les cornes, annonce que cette offensive organisée en collaboration avec les différents opérateurs du secteur. Se réjouissant de cette initiative, le Directeur général de la Sonatel, Aliou Ndiaye, qui recevait M. Sall, a révélé la mise sur pied d’un dispositif permettant de localiser les fraudeurs. La Sonatel, il faut le rappeler, a perdu la somme de 2 milliards de francs Cfa du fait des activités répréhensibles de ces fraudeurs. A son hôte, le Dg de l’ARTP a réitéré la mission de l’organe dont il est à la tête, à savoir travailler pour le développement des télécommunications et de l’économie numérique de façon générale. “Nous allons travailler en étroite collaboration avec les opérateurs dans l’intérêt du secteur et dans l’intérêt du Sénégal” a-t-il promis. Et d’ajouter : “Cela nous a permis d’en arrêter quelques-uns qui sont actuellement entre les mains de la police.

Anselme Akéko

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste numérique (économie numérique, High tech, cybercriminalité, inclusion numérique & financière, transition digitale...). Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable Editorial Cio Mag Online et Correspondant en Côte d'Ivoire. En savoir plus.
WhatsApp : +225 05 55 46 49 94

View All Posts