Sénégal : un programme pour aider les PME à renforcer leur présence à l’étranger

0
837
Diabel Ndaw, coordonnateur du Netherlands Trust Fund IV Sénégal.

(CIO Mag) – Le développement du secteur des technologies de l’information et de la communication devrait connaitre une accélération dans les prochaines années grâce au Netherlands Trust Fund IV Sénégal (NTF IV Sénégal). Ce programme vise surtout à booster les PME évoluant dans le secteur des Technologies de l’information et de l’externalisation des processus métier, en particulier celles dirigées par les jeunes et les femmes. Il est financé par les Pays-Bas à hauteur de 1,7 million de dollars sur 4 ans et est exécuté par le Centre du commerce international (ITC) basé à Genève et en étroite collaboration avec le CBI (www.cbi.eu), l’OPTIC (Organisation des Professionnels des TIC) et l’ASEPEX (Agence Sénégalaise de promotion des Exportation). Le coordonnateur national du programme précise que l’objectif est d’accompagner les PME à « développer ou renforcer leur présence à l’international. C’est-à-dire, pour ceux qui sont à l’étranger, les aider à renforcer davantage cette présence-là ou à trouver d’autres marchés ». Pour fournir un appui conséquent aux entreprises et aux startups, Diabel Ndaw annonce qu’un appel à candidature déjà en ligne (optic-senegal.org/projet-ntf4-senegal/) et largement relayé sur les réseaux sociaux a été lancé pour être clôturé le vendredi 19 janvier 2018 à minuit. Il est demandé aux candidats de renseigner leurs centres d’intérêt, leur activité, leur présence actuelle ou future à l’international ainsi que leurs besoins d’accompagnement.

M. Ndaw qui n’a pas insisté sur les critères souligne que toutes les PME ou Startup  peuvent déposer leur candidature. Toutes les candidatures seront ensuite étudiées par l’équipe projet pour sélectionner celles qui ont le meilleur potentiel. Le Netherlands Trust Fund IV Sénégal qui prévoit d’accompagner 80 PME et une cinquantaine de startups va les soutenir en matière de plan marketing export, des formations en ligne, du coaching, des formations à la certification ISO non sans compter des rencontres B2B, les salons et les marchés dans la sous-région ou à l’étranger pour une vingtaine de Petites et Moyennes Entreprises. L’idée est également de renforcer les organisations professionnelles et structures d’appui qui accompagnent ces PME et Startup »On va renforcer les compétences et les capacités de structures telles que OPTIC et ASEPEX pour qu’elles puissent développer leur portefeuille de service, qu’ils soient mieux adaptés à ces services tous les adhérents ». Le fonds programme se félicite déjà du fait que le Sénégal ait défini une politique claire et pertinente du digital dans sa Stratégie Sénégal Numérique 2025 qui a notamment « pour ambition d’accélérer le déploiement des infrastructures informatiques au-delà du niveau actuel de qualité de service que de compétitivité des coûts ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here