Sénégal : Wari hors course pour l’acquisition de Tigo?

  • admin Par admin
  • 17 août 2017
  • 0
  • 22 Vues

(Cio Mag) – C’est une indiscrétion qui barre la Une du journal sénégalais L’As de ce jeudi. Un nouveau décret présidentiel serait dans le circuit pour approuver l’accord entre la société de téléphonie Sentel GSM et le consortium d’acteurs auquel appartient la société de Yérim Sow. A en croire nos confrères, l’homme d’affaires sénégalais est prêt à débourser 5 millions d’euros de plus que la somme qui avait été demandée au PDG de Wari pour acquérir le deuxième opérateur de téléphonie au Sénégal. Cela ne demande que l’approbation de l’Etat. Déjà, écrit L’As, le groupe Millicom a saisi le Premier ministre pour l’informer de la signature avec le consortium auquel appartient l’entreprise de Yérim Sow.

Pour le moment, aucune réaction encore de Kabirou Mbodje à notre connaissance.Tout est parti, selon Millicom, de l’incapacité de la société spécialisée dans le transfert d’argent de verser l’intégralité des 80 milliards CFA demandés p. C’est en tout cas ce qu’a expliqué dans un communiqué le groupe vite démenti par Wari qui dit avoir respecté les délais. Maintenant, tout pourrait changer étant donné que l’Etat ne peut pas approuver un accord déjà rompu. Wari avait annoncé une action en justice. Elle pourrait peut-être contrer la cession de Tigo au consortium qui a rejoint le jeu. Mais, cela n’aurait d’effet que si le recours intervient avant l’approbation du gouvernement sénégalais qui pourrait enterrer l’affaire au détriment de Wari. Quoi qu’il en soit, c’est une affaire qui promet et l’on pourrait assister à bien des rebondissements.

admin

admin

Mais ils étaient beaucoup plus rapides et plus grands. Le peu de voitures qui circulaient encore étaient ultra sécurisées. C'est pourquoi la vitesse maximum autorisée avait été portée à 230km/h.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *