Sénégal/Gestion du COVID 19 : OPTIC se solidarise avec le gouvernement

0
1281
Antoine Ngom, président d'OPTIC

(CIO Mag) – L’Organisation des professionnels des TIC (OPTIC) entend s’unir avec l’Etat comme un seul homme pour faire face à la dangereuse pandémie du COVID-19. Dans un memorandum rendu public jeudi 19 mars à Dakar, le secteur numérique national se veut rassurant à l’endroit de l’Etat. « La lutte contre cette épidémie sans précédent est notre affaire à nous. Les citoyens doivent observer les gestes barrières ainsi que les mesures de distanciation sociale », plaide l’organisation patronale qui estime que « dans un grand élan de solidarité, tous les acteurs socio-économiques doivent accompagner ces mesures dans leurs environnements et dans leurs activités. Chacun doit y mettre du sien. Chacun doit mettre sa pièce à l’édifice », écrit OPTIC qui a parlé d’une seule voix avec le Conseil National du Patronnat sénégalais (CNP) dont l’organisation fait partie.

Plusieur solutions numériques pour gérer la crise

Pour mieux faire face à la crise sanitaire actuelle et qui fait la Une à l’international, le secteur numérique sénégalais dispose de plusieurs outils pour aider le gouvernement de Macky Sall. Antoine Ngom, président d’OPTIC (photo), rappelle pour s’en féliciter la rencontre que les opérateurs de téléphonie membres de l’organisation ont eue avec l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes. Les outils sont aussi nombreux et variés que les domaines qu’ils peuvent prendre en charge. Ça va de la sensibilisation au respect des mesures recommandées à l’optimisation des moyens et actions de l’Etat à l’acompagnement des acteurs socio-économiques pour la continuité de leur activité. Parce que pour les membres de l’Organisation des professionnels des TIC, « l’économie doit continuer tout en observant les mesures préconisées pour lutter contre la pandémie ».

La transformation digitale comme solution sure

Seulement, en se transformant digitalement, les entreprises sénégalaises se donnent en même temps les moyens de se mettre à l’abri d’événements comme la pandémie en cours actuellement dans le monde. C’est ce qui ressort du passage concernant la transformation digitale. « Nous acteurs du numérique ne cessont d’inciter les entreprises à mener leur transformation digitale, non seulement pour leur compétitivité, mais également pour leur pérennité », rappelle Monsieur Ngom. Précisant que le CNP « a confié à OPTIC une mission dans ce sens et nous sommes en train de la mener avec l’ANSD (Agence Nationale de la statistique et de la démographie) et de la DER (Délégation à l’entrepreneuriat rapide pour les femmes et les hommes, NDLR).

Une rencontre ministère numérique et start-up digitales en perspective

Dans le souci d’organiser la riposte, OPTIC annonce qu’une réunion devrait se tenir vendredi 20 mars à Dakar entre le ministère de l’économie numérique et les start-up spécialisées dans le domaine, et ce, au lendemain d’une autre rencontre qui va réunir les opérateurs télécoms et la tutelle. « Les acteurs du numérique ont commencé à s’organiser et nous sollicitons une bonne colloboration avec l’autorité », conclut le président d’OPTIC dans le memorandum qu’il nous a envoyés. Au même moment, l’Agence de l’informatique de l’Etat vante une « palette d’offres pour l’administration et les autres structures »faites d’outils de vidéoconférence, des plateformes pour faciliter le suivi d’activités, un système de communication unifiée permettant une « communication gratuite les agents, l’organisation des séances de conférences en mode audio et vidéo (…), la recherche de manière simplifiée des contacts par habilitation », ainsi que d’autres mécanismes, annonce le service de communication dans un communiqué.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here