Services financiers numériques : 320 535 dollars pour la CEDEAO

L’inclusion financière en Afrique s’accélère avec les services financiers numériques. Cependant, il existe une disparité de genre dans l’accès à ces services. A travers un financement de 320 535 dollars, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement veut réduire cette disparité, notamment au profit des femmes.

(Cio Mag) – Le financement accordé à l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest (AMAO) permettra d’améliorer l’accès des femmes aux Services financiers numériques (SFN). Dans les 15 pays de la CEDEAO, les cadres réglementaires de base doivent désormais tenir compte de l’intégration du genre. Le projet bénéficiera à près de 350 millions de personnes. A terme, la participation des femmes au marché financier numérique de la région doit être portée à 35%.

Les fonds pour soutenir l’initiative proviennent de la Facilité pour l’Inclusion Financière Numérique en Afrique (AFDI). Ils serviront à poser le diagnostic des causes de l’exclusion des femmes dans les Services Financiers Numériques. De ce fait, le projet va analyser les données disponibles par genre, sur les services et infrastructures de paiement numérique et sur l’identité numérique. Il devra durer trois ans.

Avec l’AFDI, l’ambition est de permettre à quelque 332 millions autres Africains d’intégrer le système financier officiel. Grâce au numérique, cet objectif devra porter à 60% le nombre de femmes touchées par le projet.

Souleyman Tobias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here