Services numériques à valeur ajoutée : l’ART Sénégal lance une consultation publique

ABDOUL LY, DG ARTP Sénégal

Les Sénégalais sont invités à s’exprimer sur le marché des Services à Valeur Ajoutée (SVA). L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) lance une consultation publique d’un mois dans le but de redynamiser le secteur.

(Cio Mag) – Vingt-deux questions sont posées au public pour évaluer le marché des SVA au Sénégal. L’opportunité d’introduire des agrégateurs sur ce marché, l’architecture technique des agrégateurs, quelles technologies d’interconnexion des agrégateurs, leur nombre… Voilà autant de questions auxquelles les Sénégalais sont invités à se prononcer. La consultation publique est ouverte pour un mois et la synthèse des résultats devra être rendue public, à annoncer l’ARTP.

L’introduction d’agrégateurs sur le marché des SVA est une recommandation de l’étude sur le développement des services numériques à valeur ajoutée au Sénégal. Dans cette logique, le régulateur rappelle avoir initié des actions comme l’ouverture des codes USSD, l’accès aux catalogues d’interconnexion des opérateurs. L’étude complémentaire menée sur ce segment a permis de relever les défis et les attentes des acteurs du marché des services à valeur ajoutée.

La consultation publique concerne l’introduction sur le marché d’agrégateurs de services Voix, SMS et USSD. A terme, ils permettront de faciliter l’interconnexion entre les fournisseurs de SVA et les opérateurs de communications électroniques. Ainsi, l’enquête publique aidera le régulateur à définir le régime juridique des agrégateurs, leur mode de fonctionnement. Cette démarche inclusive vise aussi à définir, avec le public, la marge des services que les fournisseurs des Servies à Valeur ajoutée seront autorisés à proposés aux consommateurs sénégalais.

Souleyman Tobias

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE