Sitoyo Lopokoiyit, pilote du nouveau M-Pesa

0
4630

Sitoyo Lopokoiyit, le quatragénaire kényan qui a diversifié les services de M-pesa pendant plusieurs années, est depuis hier patron de la nouvelle co-entreprise de développement de cette plateforme de paiement mobile.

(CIO Mag) – A la suite de l’acquisition de la marque M-Pesa en avril dernier, Safaricom et Vodacom ont défini la composition d’une nouvelle équipe dirigeante pour réaliser leur ambition de diversifier et développer la plateforme au-delà du Kenya. Il est question que la joint-venture soit dirigée par une équipe de cinq responsables. Soit un directeur commercial, un directeur financier, un directeur de la technologie, un responsable de la conformité et des risques et un responsable des services financiers. Ainsi Sitoyo a été désigné pour diriger cette configuration.

Il devra appuyer l’implantation de la co-entreprise en Tanzanie, au Mozambique, au Ghana, en RDC, en Egypte, au Lesotho, Ethiopie. Le désormais patron du nouveau M-pesa n’est pas un étranger de cette plateforme encore moins de Safaricom et Vodacom. En 2011, il a été nommé pour diriger le département des services financiers de Safaricom alors que M-Pesa était en chute. Il rejoint la direction commerciale mobile de Vodacom Tanzanie en 2016 et retourne à Safaricom en 2018 et continue d’appuyer la diversification de la solution.

Il est spécialiste en management des systèmes d’information. Il a évolué au sein de ces deux entreprises après avoir eu une expérience de plusieurs années dans la sphère pétrolière avec des entreprises comme Chevron et Total. En s’alliant derrière la plus grande plateforme de paiement en Afrique, les deux entreprises au sein desquelles Sitoyo a évolué visent très grand. Notamment la consolidation de son développement. Mais aussi la synchronisation de leurs feuilles de route et l’amélioration de leurs capacités opérationnelles à travers un centre d’excellence unique et entièrement convergé.

Pour Nick Read, PDG de Vodafone, avec environ 40 millions d’utilisateurs et plus d’un milliard de transactions mensuelles, M-Pesa lancé en 2007 par Vodafone pour Safaricom et Vodacom connait un immense succès. En plus de permettre à des millions de personnes non bancarisées en Afrique de transférer de l’argent, de payer des factures et d’échanger, il profite aux collectivités et aide à créer une multitude de petites et microentreprises.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here