Sortie de crise : selon 8 DSI français sur 10, les télétravailleurs ne voudront pas revenir au bureau « comme avant »

0
2610

Une étude Citrix révèle que la pandémie de COVID-19 a accéléré la transformation numérique des entreprises. Les DSI doivent désormais préparer le terrain digital du travail de demain 

80% des responsables informatiques français considèrent que l’adoption rapide du télétravail a accéléré la transformation numérique de leur organisation, selon une nouvelle enquête réalisée par Citrix pendant le confinement. D’après 42 % d’entre eux, cette accélération a permis de gagner plus d’un an.

Cette enquête globale réalisée auprès de 500 DSI en France, dévoile que les entreprises se sont efforcées de relever dans l’urgence le défi d’un télétravail massif. Cette expérience les a confrontées à des questions inédites en matière de sécurité et de performances. Pourtant 80% des interrogés sont convaincus que les collaborateurs ne voudront pas retourner au bureau, il est donc temps pour les entreprises d’élaborer un nouveau modèle de collaboration.

Un défi réussi…

Le confinement est levé et le monde du travail se remet en marche. Pourtant le chemin du bureau physique est loin d’attirer les foules. Trois DSI sur cinq (75 %) affirment** avoir été surpris par la facilité avec laquelle la majorité des employés de leur entreprise s’est adaptée au télétravail, et 80 % d’entre eux estiment que les technologies ont permis aux salariés de collaborer aussi efficacement qu’en face à face.

« Le bureau, en tant qu’espace physique, est devenu presque du jour au lendemain un espace dématérialisé », explique Karine Calvet, DG Citrix France. « Cette enquête montre que les équipes IT françaises ont su relever le défi du télétravail de masse. L’étape suivante vise à rendre cette situation durable et efficace à long terme, tout en amorçant la tâche colossale et délicate consistant à renvoyer les travailleurs sur leurs lieux de travail physiques. Il est probable que cette rupture radicale dans le paysage des entreprises stimulera l’émergence d’un environnement de travail véritablement hybride. Les équipes IT et les dirigeants d’entreprises doivent veiller à ce que cette évolution soit aussi fluide, sécurisée et flexible que possible. »

Les équipes IT mettent actuellement en place des solutions technologiques permettant de faciliter le télétravail à long terme dans le monde post-pandémie. En réponse à la crise du COVID-19, 62 % des DSI affirment que leurs services envisagent de réduire l’infrastructure informatique physique et de passer à un modèle cloud, tandis qu’ils sont 41 % à prévoir de mettre en place des plateformes d’espace numérique de travail et 47 % à se tourner vers les services cloud publics afin de faciliter le télétravail à long terme.

…malgré un parcours semé d’embûches 

Même si 7 cadres ou employés de bureau français sur 10 (70 %) travaillaient déjà depuis chez eux au moins un jour par semaine, les entreprises ont eu du mal à réaliser cette transition. Près de la moitié (49 %) d’entre elles ne disposaient pas d’un plan de continuité des activités prévoyant l’obligation pour la grande majorité des membres du personnel de travailler à distance, et 46 % d’entre elles ont trouvé difficile*** de faire passer leur effectif au télétravail. Les services informatiques ont ainsi payé un lourd tribut psychologique puisque les trois quarts (74 %) d’entre eux subissent des niveaux élevés de stress.

« Cette crise a plus que jamais propulsé les services IT – souvent perçus comme les “héros de l’ombre” voire parfois les « mal aimés » d’une entreprise – sur le devant de la scène », remarque Karine Calvet, DG Citrix France. « Cette étude démontre clairement l’évolution des services informatiques en matière de réputation et de visibilité, puisque les infrastructures IT et les outils numériques sont devenus essentiels à la continuité opérationnelle. Plus des trois quarts des responsables informatiques français interrogés (79 %) affirment que les services informatiques sont actuellement perçus comme un élément vital de leur entreprise. »

Mais cette transformation rapide a également suscité des préoccupations et entraîné des difficultés. Les deux tiers (66%) des répondants s’inquiètent des risques que le télétravail représente pour la sécurité des informations et plus de la moitié d’entre eux (54 %) affirme avoir constaté une hausse des installations de logiciels non autorisés par les collaborateurs. Les solutions technologiques ont également été problématiques : près d’un tiers (31 %) des DSI ont déclaré que les arrêts non programmés des VPN (Virtual Private Network) ont constitué un problème majeur pour leurs services au cours des dernières semaines.

À propos de l’étude

Cette enquête repose sur des entretiens menés en avril et mai 2020 auprès de 3 770 décideurs informatiques au sein de moyennes et grandes entreprises* présentes sur les sept marchés suivants : États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada, Allemagne, France et Pays-Bas. Les répondants travaillent dans les secteurs suivants : services financiers, santé et sciences de la vie, technologies des télécommunications / médias, services professionnels, fabrication, distribution, autres. Cette enquête a été réalisée par Censuswide (www.censuswide.com) pour Citrix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here