Togo – Mpayement : vers l’interopérabilité des services avec TogoPAY

0
810
Photo : Droits réservés

(CIO Mag) – Les Togolais pourront à l’avenir échanger de l’argent via leurs mobiles, quelques soient leurs opérateurs. Les deux produits de payement mobile du marché, Tmoney (Togocel) et Flooz (Moov-Togo) vont interconnecter leurs systèmes ; mais aussi avec les institutions financières et bancaires. C’est un projet voulu par le gouvernement et confié au ministère des Postes et de l’Economie numérique en conseil des ministres du jeudi 20 septembre 2018.

Le ministère est chargé de créer une plateforme dénommée TogoPAY. Elle aura pour finalité « l’interopérabilité des paiements électroniques » et sera « réalisée dans le cadre d’un partenariat public/privé afin d’en assurer l’efficacité et l’efficience ».

Le gouvernement togolais prend ainsi conscience des nombreux avantages du Mpayement et veut encourager les transferts de fonds des comptes bancaires vers des portefeuilles d’argent mobile et vice-versa. Avec TogoPAY, les abonnées des deux réseaux, Moov et Togocel pourront interagir sans difficulté, en termes de transfert d’argent inter-réseau.

« Au Togo, l’interopérabilité des services financiers électroniques permettra d’interconnecter d’une part, deux plateformes de paiement mobile. Par exemple, un client TMoney de Togo Cellulaire pourra transférer de l’argent sur le compte d’un client Flooz de Moov et vice-versa et d’autre part, une plateforme de paiement mobile et une banque ou une institution de microfinance. Par exemple, un client d’une banque de la place pourrait faire un dépôt à partir de son téléphone de son compte bancaire à son porte-monnaie TMoney ou Flooz ou tout autre compte », souligne le gouvernement.

Une fois la plateforme TogoPAY mise en service, le Togo serait le premier pays de l’UEMOA « à mettre en place une telle initiative », précise le communiqué sanctionnant la décision, permettant de créer un point de contact unique pour toutes les modalités de paiement. Une initiative pour faciliter la digitalisation de l’économie tout en favorisant l’émergence de nouveaux services, se félicite le gouvernement togolais.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here