Top 100 des leaders et entrepreneurs d’Afrique francophone les plus influents sur les réseaux sociaux

Au sommet de la liste, Philippe Simo (Cameroun), Nezha Alaoui (Maroc) et Edith Brou Bleu (Côte d’Ivoire) forment le trio de tête des leaders et entrepreneurs d’Afrique francophone les plus influents sur les réseaux sociaux.

(Cio Mag) – C’est une initiative qui vise à mettre en lumière l’impact des business leaders dans le paysage numérique africain. Etabli par Favikon, startup spécialisée dans l’analyse des réseaux sociaux, en partenariat avec l’agence 35° Nord, ce classement dévoile le Top 100 des leaders et entrepreneurs d’Afrique francophone les plus influents sur les réseaux sociaux.

Mêlant conseils et innovation, proximité et pédagogie, plaidoyer et engagement, ils produisent un contenu utile, “éditorialisé” et à forte valeur ajoutée pour leurs communautés respectives n’hésitant pas à assumer le statut inspirant de rôle modèle, pour la jeunesse notamment, explique les promoteurs dans une communication conjointe transmise à Cio Mag.   

Le trio de tête

Sur le podium, Philippe Simo (Cameroun), Nezha Alaoui (Maroc) et Edith Brou Bleu (Côte d’Ivoire) forment le trio de tête de ces business leaders les plus viraux sur les réseaux sociaux.  

Au niveau de la représentation nationale, les trois pays les plus présents dans ce classement sont la Côte d’Ivoire, le Sénégal et la République Démocratique du Congo (RDC). Les femmes, quant à elles, représentent 34 % de ce classement.

Outre leur notoriété ou leur popularité, ces leaders et entrepreneurs incarnent souvent un succès professionnel, une réussite dans le monde de l’entreprise ou une présence forte dans le débat d’idées, argumente le communiqué. Ajoutant que ces personnalités contribuent ainsi de façon significative à l’essor du continent et à l’appropriation d’un narratif Made in Africa.

Selon Xavier Kreutzer, directeur du digital de 35°Nord, ce classement inédit met en lumière le pouvoir des réseaux sociaux comme outils de puissance et d’influence. Ils viennent promouvoir des plaidoyers, renforcer la notoriété de marques ou déployer des stratégies d’entreprise sur le continent, et in fine contribuer activement à son essor. Elodie Filopon, directrice de 35°Ouest, ajoute que ce Top 100 reflète la dynamique économique de la région et met en lumière des personnalités qui, grâce à leur présence digitale, contribuent à redéfinir les normes et à inspirer les futures générations d’entrepreneurs en Afrique francophone.

« Après nos récents succès en Europe, cette initiative met en avant le dynamisme de l’influence digitale sur le continent africain à travers des leaders économiques qui inspirent par leur approche innovante de la communication», déclare Jeremy Boissinot, CEO-fondateur de Favikon. 

Une méthodologie excluant Facebook

Le classement analyse la présence et l’influence de ces leaders sur Instagram, TikTok, YouTube, X (ex-Twitter) et LinkedIn, excluant Facebook selon la méthodologie Favikon. Le « score d’influence », allant jusqu’à 100, évalue la performance sur chaque réseau social via des indicateurs tels que la taille de l’audience, la croissance du compte et les niveaux d’engagement. Favikon propose également un « score d’autorité » global, prenant en compte des critères qualitatifs comme la présence active sur plusieurs plateformes, divisé en dix niveaux d’influence pour une évaluation complète de la notoriété de ces personnalités.