Transform Summit Africa : création de l’axe Kigali – Djibouti ?

0
1165

Le 4e forum Transform Summit Africa s’est achevé vendredi dernier, à Kigali. Pour cette édition, l’accent  était mis sur l’impact social des nouvelles technologies. Ce sommet était aussi une occasion pour certains Etats de réaffirmer leurs ambitions économiques.

(CIO Mag) – Pas moins de 91 nationalités étaient représentées au Transform summit Africa. Pour le continent : un pays africain a été très en vue : Djibouti. Quelques mastodontes politiques et économiques originaires de cet Etat ont fait le déplacement à Kigali à l’instar d’Abdi Youssouf Sougueh, ministre de la Communication et des Télécommunications. Au-delà de réaffirmer les ambitions de Djibouti dans le domaine des TIC.

Afin de concrétiser ses ambitions, l’Etat djiboutien souhaite rassurer les investisseurs étrangers. Pour rappel, Djibouti exonère de l’impôt sur les bénéfices et permet un rapatriement des fonds financiers investis sans risque de poursuites judiciaires. Djibouti s’active également clairement dans le secteur de l’aérien. Air Djibouti inaugurera une onzième destination depuis sa création. Dès le mois de juin prochain, Kigali sera la 11e destination desservie par Air Djibouti. Grâce à un partenariat stratégique avec le Rwanda, Djibouti espère doubler son nombre de visiteurs étrangers en 2018.

Miss Geek Africa 2018

Cette 4e édition a aussi largement été consacrée à l’influence des femmes dans le développement des nouvelles technologies. En l’honneur de ces porteuses de projets, les organisateurs ont ainsi instauré le concours Miss Geek Africa 2018. Cette année, le prix est revenu à la chef d’entreprise nigérienne âgée de 23 ans, Hassane Yari Latifa. L’application Saro App permet aux témoins d’accidents de la route de prévenir rapidement les pompiers par le simple envoi d’une vidéo ou d’une photo sur la plateforme dédiée. Tenace et opiniâtre, elle n’a pas ménagé sa peine pour arracher la victoire et remporter un prix estimé à 3 millions de francs français rwandais.

« Je souhaite exporter mon savoir-faire bien au-delà des frontières du Niger et du Rwanda », a-t-elle insisté. Un souhait qui n’a plus rien d’un fantasme pour Hassane Yari Latifa. Miss Geek Africa 2018, elle pourra assister gratuitement aux diverses conférences Smart Africa. Par cette victoire lors du dernier concours, Hassane Yari Latifa pourra désormais bénéficier de la réputation de ce concours reconnu sur tout le continent.

Rudy Casbi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here