Uemoa : transferts d’argent gratuits à compter du 3 avril

2
1969
Enseigne de transfert de monnaie électronique à Abidjan. (Archive CIO Mag)

(CIO Mag) – Ce n’est pas un poisson d’avril. Les transferts de monnaie électronique (ou mobile money) entre personnes pour les montants inférieurs ou égaux à 5.000 francs CFA, y compris les virements de comptes bancaires vers les porte-monnaies électroniques, et vice-versa, sont gratuits dans tous les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo), à compter du 3 avril 2020, pour une période de 30 jours renouvelable en fonction de l’évolution de la situation sanitaire liée au Covid-19.

L’information a été donnée par la Bceao qui annonce huit nouvelles mesures prises par l’ensemble de la communauté bancaire et les établissements de monnaie électronique de l’Union, pour encourager les populations à limiter les contacts physiques grâce à l’utilisation des paiements digitaux.

Parmi ces mesures visant à soutenir les efforts des pouvoirs publics dans la lutte contre la propagation du COVID-19, on peut citer la gratuité des paiements de factures d’eau et d’électricité, via la téléphonie mobile, pour les montants inférieurs ou égaux à 50.000 francs CFA, et la suppression par les émetteurs de monnaie électronique, des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands, adossés à la monnaie électronique.

La Bceao, l’ensemble des établissements bancaires et les émetteurs de monnaie électronique de l’Union ont également décidé de baisser de 50% les frais de retrait par carte bancaire dans le réseau régional du GIM-Uemoa.

Anselme AKEKO

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here