Une nouvelle enquête contre Apple ouverte aux Etats-Unis

0
483

(CIO Mag) – Les choses sont loin de s’arranger pour Apple par ces temps qui courent. Une nouvelle enquête vient d’être lancée aux Etats-Unis contre la firme à la pomme. En cause, bien sûr, le ralentissement de l’Iphone avec ses batteries usagées. Comme le révèle le site iphonote.com qui reprend Bloomberg, le Conseil de surveillance de la réserve fédérale américaine et le Département américain de la justice veulent si la société américaine viole comme on le dit la loi en limitant volontairement les performances des Iphone. En clair, la justice américaine veut savoir si Apple a malmené la loi concernant la divulgation des mises à jour logicielles à l’origine de cette fonction de ralentissement sur les appareils avec des batteries usées.

A côté de cette enquête pour le moment embryonnaire et privée, il y a toute une série d’actions en justice, une douzaine d’après le décompte du site iphonote, aux Etats-Unis, en France et dans le reste du monde. En décembre dernier, Apple a fait la une de la presse internationale en reconnaissant avoir délibérément bridé les performances de son Iphone afin d’éviter les arrêts inattendus du terminal. Pour calmer la colère des clients, le constructeur avait annoncé une baisse des tarifs de remplacement de ses batteries allant de 89 à 29 euros. N’empêche, la polémique ne s’est pas dégonflée, au contraire. Aussi, Apple promet une mise à jour iOS pour permettre aux utilisateurs de reconnaitre la santé des batteries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here