Webcup Maurice 2018 : LSL Digital arrive en tête

0
322
Equipe en pleine réflexion à la Webcup 2018.

(CIO Mag) – Au bout de 24 heures non-stop et tout en faisant preuve de créativité, l’équipe LSL Digital, composée de Tejas (Nirvan) Pagooah, Kushul Soomarée, Jeshta Bhoyedhur, Jordan Bienvenue, a arraché le Grand Prix du Jury de la Webcup Maurice 2018. La 2e place est revenue à l’équipe Dizz et la 3e, à l’équipe Kreptonite. Un Coup cœur du Jury dénommé « Prix spécial Etudiant » et le prix de la viralité ont été décernés à l’équipe SUPINFO_YGNI.

Cette année, la Webcup a mis en compétition 294 challengers qui, le temps d’un week-end (du 5 au 6 mai dernier), ont osé relever le défi de créer un site internet sur un sujet tenu secret jusqu’au démarrage de l’épreuve. Laquelle s’est déroulée en simultanée sur sept territoires de l’Océan indien et au Burkina Faso, et consistait en la création d’un site internet d’échange par troc en imaginant un process original en ligne dans un contexte d’invasion de Zombie.

Sortir vainqueur de cette épreuve constitue un grand motif de satisfaction pour les membres de LSL Digital. Ce, d’autant plus qu’il a fallu se montrer ingénieux pour pouvoir surclasser les autres prétendants.

« Nous avons utilisé un peu d’intelligence artificielle, du Neural Network logic ou de la réalité augmentée pour prévisualiser les objets et améliorer l’expérience client. Ce qui a permis de nous distinguer des autres candidats », a révélé un membre de l’équipe.

« Gagner à la WepCup n’est pas aussi facile que vous pensez car vous êtes dans un contexte spécifique pour concevoir un site. 24 heures sont très courtes quand vous commencez à écrire votre code et intégrer des composantes », a-t-il ajouté.

A l’instar des lauréats, le succès de cette édition a fait réagir la vice-présidente de l’OTAM. Pour autant, Mme Jenny Chan n’a pas fait que se réjouir du nombre record de compétiteurs ou de la participation pour la première fois d’un pays d’Afrique, le Burkina Faso.

Elle a surtout encouragé les jeunes à s’intéresser aux métiers du numérique. Avec les projets de transformation digitale entamés dans la quasi-totalité des Etats, le secteur du numérique est en pleine croissance et recèle un important gisement d’emplois.

« Ce boom exponentiel est valable tant à Maurice qu’à l’étranger comme le montre les analyses récentes du marché par le World Report Best Jobs of 2018 publié par Forbes. La demande pour le métier du ‘Software Developer’ arrive en tête de liste », a affirmé Mme Jenny Chan, accréditant l’importance de la Webcup dans l’écosystème numérique des îles de l’Océan indien.

Concours dédié aux outils et méthodes de développement Web par des spécialistes ou des amateurs, la Webcup permet de découvrir de nouveaux talents, de susciter l’engouement des jeunes pour le coding et les métiers du digital.

A. AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here